Chers lecteurs et futurs abonnés, vous attendiez un peu de théâtre ou, pour réconforter l’âme, un âtre… Il ne faut donc pas abandonner : d’un seul accord, l’équipage a voulu mettre à la page – et au net pour le net –  Théâme !

Sans drame ni douleur, portant haut les couleurs, les réseaux de notre Toile au grand large feront voile si vous l’aidez à mettre “sur le métier”, avec “courage” comme Nicolas Boileau – même face aux vents brutaux qui  maltraitent notre “ouvrage”, les idées et projets qui nous sont confiés.

Pour l’aventure modeste ou grandiose, il vous reste à vous inscrire sans hésiter : Théâme répondra sans tarder.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *