19e festival des Jardins Métissés, LES JARDINS D’UNE REINE D’EGYPTE, parc de Wesserling.

Thann la forêt que rien ne tanne : l’espace est prêt, toutes ses vannes grand ouvertes à la résurrection, à ses créatrices dilections.

Château de Wesserling en cours de restauration.

Pour mieux servir la nature se rénove la toiture des princes abbés disparus : d’Egypte pharaons et reines se relèvent pour se joindre aux sereines courses des enfants qui n’ont pas perdu le fil des scolaires connaissances, mais travaillent à de neuves naissances !

Dans l’éphémère pyramide-labyrinthe du parc de Wesserling.

Alors une oasis offre son salut à ceux qui sont tombés dans la vallée de la mort. Usines, outils, au rebut retrouvent leurs coulées, leurs longues foulées, depuis l’antiquité jusqu’à ce frais été.

Oasis égyptienne aux Jardins Métissés 2021 du parc de Wesserling.

Nos campagnes contemporaines poussent sur de vieilles moraines. Mais l’Europe souffre sous un climat devenu fou comme un flottant magma. Saurons-nous faire obstacle au mal par un miracle mi-divin, mi-humain ? Que pour cela des mains intelligentes et prévenantes tissent vivement des solutions dans une inventive communion !

Potager antique et textile au parc de Wesserling.

Or, au sommet de la montagne, déjà la joie s’unit et gagne un lointain vallon doux comme un violon.

Théâtre du Peuple à Bussang, côté jardin.

Dans la salle rustique, tant de masques mastiquent le spectacle que les acteurs se font pour eux les protecteurs d’une vérité délectable :

Après l’entr’acte de PEER GYNT, la salle du Théâtre du Peuple
en haleine à Bussang, entre deux passages des Suites symphoniques d’Edvard Grieg.

car une harmonie adorable conduit de Peer-Gynt-l’identité jusqu’à la chantante charité.

Couverture du programme de PEER GYNT à Bussang.

PEEr Gynt, PERdu, soudain n’est plus PERsonne : seulement une âme qui rit et donne à l’amour son accord plus puissant que la mort.

Salut final de la pièce PEER GYNT mise en scène par Anne-Laure Liégeois..

“Soeur étoile” ou bien “frère météore” veillent en nous à honorer l’aurore, au fil du Nil comme dans les vallées de la vie qui nous chargent d’être des vigies de vigueur, sans langueur !

Le Théâtre du Peuple, côté cour à Bussang.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En publiant un commentaire vous acceptez notre politique de confidentialité

The maximum upload file size: 2 Mo. You can upload: image, audio, video, document, spreadsheet, interactive, text, archive, code, other. Links to YouTube, Facebook, Twitter and other services inserted in the comment text will be automatically embedded.