047963-000_homs_05

Théâme évoquait déjà ces jours-ci le documentaire d’Arte “Homs, chronique d’une révolte“. Retenons ce cri haletant et d’autant plus percutant du militant grièvement blessé : “Qu’ils ouvrent les routes !”. Ajoutons : que tombent les murs de la lutte et du désespoir sur lesquels chacun bute. Car, comme l’a récemment prouvé le monde du spectacle, l’expression “Hors les murs” ne vaut pas seulement pour quelques basiliques romaines.

120922_grenzenerde_03

Quelques jours après ce documentaire, Arte en diffusait un autre sous le titre “Expédition Mapaoni : l’inaccessible frontière“. A la grandeur amazonienne de sauvages paysages à peine effleurés par l’homme, il ajoute le respect de l’altérité, la dynamique de la solidarité, la reconnaissance due aux lointains pionniers successifs et la beauté de la figure humaine. Guetté comme un éclaireur, servi par l’audacieuse caméra, suivi par l’explorateur passionné, transfiguré par le réalisateur chevronné, le visage abat les murs de la nature ou de la langue sans abîmer ni l’une ni l’autre, mais en creusant notre ignorance jusqu’aux racines infinies où se noue et s’unit la vie ; puis, en vibrant de mémoire, en brillant d’ouverture, il crève l’écran de la peur sous la rayonnante énergie du rêve.

La-Cour-de-Babel-un-documentaire-vivifiant_article_main

La Cour de Babel” qui vient de sortir dans les salles obscures semble se saisir à sa manière, à bras-le-corps, de la même mission. Après le film “Entre les murs“, c’est une école parisienne hors les murs qui évolue de l’exil à la vocation de chacun, de l’incommunicabilité à l’attention créatrice,

du radieux cadeau qu’est la grâce aux traces de Dieu “dans la classe”,

du triste dialogue intérieur à l’accord des lauréats rieurs,

des voix qui chancellent au violoncelle,

du rejet à la paix,

des armes aux larmes,

des cloisons aux maisons…

Ainsi le collège de La Grange-aux-Belles appelle à transformer la tour de Babel en un espace neuf et fraternel : quand les jeunes contre la haine se rebellent, l’école accueille et sait construire à pleines pelles. Portés par trois documentaires hors des murs, soyons pour “les futurs” des alliés forts et sûrs !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *