Malala-100-000-signatures-pour-un-Nobel_article_landscape_pm_v8

En ces temps de concertation et de prière pour la paix, tournons-nous vers ceux qui passent les frontières de la mort, de la haine, en tenant à bout de bras comme une ancre d’espérance l’encre d’écriture et de culture. C’est le cas de Malala, cette Pakistanaise menacée, blessée, exilée par l’obscurantisme. A seize ans, depuis cinq ans, elle fait passer par-delà les obstacles et les miracles un message éternel autant que fraternel, entre autres en participant à l’inauguration de la plus grande bibliothèque d’Europe à Birmingham où elle a reçu l’hospitalité avec les siens et la guérison :

“Je me suis lancé le défi de lire des milliers de livres et de me nourrir de savoir. Les crayons et les livres sont les armes qui mettent en échec le terrorisme.” Elle dit encore avec détermination :

“Les gens me connaissent comme la fille sur laquelle les talibans ont tiré. Je ne veux pas être cette fille, mais celle qui lutte pour les droits de chaque enfant à l’éducation et à l’égalité”. Elle nous renvoie donc à nos sources et nos missions qui sont aussi les siennes :

“Une ville sans livres, une ville sans bibliothèque, est un cimetière”.

Birmingham_bibliotheque_

Or l’ultime épi de la Dernière Gerbe réunissant des écrits posthumes de Victor Hugo s’appelle Tas de Pierres.

hugo_dessin_ruines_d_un_aqueduc_les_miserables_les_miz_comedie_musicale_musical

On y lit cet alexandrin isolé daté de 1856, l’année des Contemplations :

“L’encre, cette noirceur d’où sort une lumière”…

P1020811

Mais un autre Tas de pierres, en prose cette fois, plus volumineux encore, est répertorié finalement dans l’immense œuvre de cet écrivain comme recueil de textes à dominante critique. Il se termine par des définitions parfois surprenantes : “La prière continue est peut-être une nécessité de la communication intime entre la terre et le ciel, entre le visible et l’inconnu, entre l’homme et Dieu. Il est bon qu’il y ait çà et là des lieux de parfum.”

Il contient des ébauches : “Etats-Unis d’Europe – vraie solution. – Industrie – travail – salariat – prolétariat, etc. /Commerce – libre-échange. /Monnaie – unité.”

Ainsi se marient l’ombre et la lumière, dans le génie du poète aux graphiques fulgurances visionnaires comme dans notre monde en mal de liberté solidaire et de paix fondatrice.

P1020813

La fille de l’aveugle peut certes porter l’ombre dans son prénom Mélanie : ses noces la font briller plus Claire chaque jour. A son bras doucement va la cécité, séchant ses larmes dans la sérénité, tandis que le Veilleur de Jean-Sébastien change en chant le silence sous la harpe des anges. Ainsi les Confessions entrent en Communion, et le Pasteur célébrant ce mariage peut citer l’Abbé Pierre : “Nous n’avons fait que prier et méditer”.

P1020828

Sans doute ne peut-on vivre que pour et par…

P1020847

… des idées. Mais il faut qu’elles donnent le départ de nouveaux ponts pour que les bonds deviennent les bons architectes de la paix qui seule délecte, prenant à pleins bras les plus sombres tas et tirant des pierres l’or de la prière.

2 Replies to ““Tas de pierres”, bras de prière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *