photo.1428097.18
Le sourire du Corcovado à Rio, routard.com .

Imperceptible sourire de pierre, non pas pour dominer, mais pour illuminer le monde d’une tendresse première, et cependant à venir encore, à bien accueillir.

Incertain sourire ? Il ne peut suffire de construire ou de sculpter, d’écrire ou de composer, pour qu’en avant la joie profonde nous envoie.

Françoise Sagan le suggérait en évoquant, dans son roman Un certain sourire, les rides autour d’un regard  : Toutes les nuits, tous les pays, tous les visages qu’il a fallu pour avoir ces deux minuscules petites lignes-là… Et en avouant aussi : Je ne m’empêchai pas de sourire, je ne pouvais pas.

Il faut donc que ce sourire soit celui du chant, qui vire comme celui du troubadour changeant la distance en amour, et la chanson de toile en connexion d’étoiles.

35577088
Chanson de Toile, clarelis.canalblog.com .

Il faut aussi que, hors des crimes de l’écrit, la vie puisse jaillir aux cimes de l’esprit pour que le sourire sache lier et lire les secrets pour de vrai : Every Thing Will Be Fine, au-delà de la fin’amor du Moyen Âge, apprend à dépasser le deuil vers des rivages promis par l’amour et neufs chaque jour.

every-thing-will-be-fine-charlotte-gainsbourg-robert-naylor
Une scène d'”Every Thing Will Be Fine” avec Charlotte Gainsbourg et Robert Naylor, unifrance.org .

Même sous la dictature aux tyranniques censures, le sourire n’est jamais niais : il s’entend à prendre de biais la bêtise, nos peurs grises, à remettre en mouvement les cœurs inventifs, aimants, à jeter la poésie en poignées de fantaisie. Ainsi la caméra diffuse ses leçons. D’un Taxi l’habitacle, même en plein Téhéran chez ses chauffeurs errants, devient lieu de miracles ; désormais, l’extérieur n’est plus une “prison”. Souverain, le sourire nous délivre et soupire : nous ne sommes pas soumis. L’arôme de la rose de grâces nous arrose ; devenons donc des amis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *