P1020764

En simple présent d’hospitalité

pour nos nouveaux amis et voisins C.,

en vers, en vert, et contre tout obstacle

puisque aux merveilles veille le miracle.

Qui pourrait arrêter les séries de l’été ? Au seuil d’une nouvelle année, à la veille de la rentrée, lorsque successivement Paris se parfume et se hume, c’est un pari réussi – béni !… Tant d’animations animalières ont crevé les écrans estivaux que l’humour humanise de lumière la terre et l’humus, par monts et par vaux…

fr3-2013-ete-girafe

Des tranches de cathédrale continûment nous régalent…

ca-c-est-le-mont-blanc-tu-crois

… certes… Mais, décidément, qu’est-ce qui vaut les beaux rivages de Strasbourg-plage, à grand renfort d’interminables travaux ? En lisière, cette Saint-Fiacre fut placée, par d’habiles doigts protecteurs, par les soins d’un Horticulteur, chez nous sous le signe des fertiles allées, des racines amies et des bouquets, des sucs édaphiques nourrissant les forêts, du bondissant accès aux chants séraphiques, des jardins intérieurs et des humbles progrès.

P1020542

Lancerons-nous cependant nos passerelles entre des mains suffisamment fraternelles ?

chantier-de-la-derniere-tranche-a-haute-vitesse-de-la-lgv-est-entre-beaudrecourt-et-strasbourg-qui-permettra-aux-tgv-de-ralier-paris-a-la-capitale-alsacienne-en-1heure-50-au-lieu-des-2-heure

Savons-nous assez bien l’alphabet, qui depuis trois mille ans développe le charisme de la petite Europe, pour creuser les routes de la paix ? Dans le sillage des nefs phéniciennes, retrouvons les harmonies musiciennes, plus libres de freins que nos chers refrains : plus inventifs que des navettes, prêtons l’oreille à l’Appel qui guette – afin que notre seule loi ne soit pas celle des séries, mais bien la foi dans la source de la Nouvelle qui nous renouvelle et ruisselle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *