Sélestat : statue de sainte Barbe.

Avec CASA  –  MAISON itinérante, souriante et nourrissante, à Sélestat les pierres frémissent et nous rajeunissent !

Est-ce grâce à l’arnica ? Non loin de là, son mica brille sur les chaumes et jamais ne chôme.

arte.tv et https://www.youtube.com/watch?v=7Zi3Iiq5Shg

Un Débat National peut avoir ces vertus de jouvence pour peu que les parents s’accueillent le dimanche à l’école. Alors les mots sont nus, mais le dialogue frais pousse aux branches ses feuilles.

Strasbourg, une école de quartier.

Et voici Thomas Müntzer mis par Éric Vuillard face à la matière qui va délivrer les esprits “par la légèreté de la lumière” :

Cinquante ans plus tôt, une pâte brûlante avait coulé, elle avait coulé depuis Mayence sur tout le reste de l’Europe, elle avait coulé entre les collines de chaque ville, entre les lettres de chaque nom, dans les gouttières, par les méandres de chaque pensée ; et chaque lettre, chaque morceau d’idée, chaque signe de ponctuation s’était retrouvé pris dans un bout de métal.

Avec nos armes de papier, avec nos âmes et nos pieds, faisons donc la guerre à toute misère.

ACTES SUD.

 

One Reply to “Sélestat, l’Arnica, le Débat et Thomas.”

  1. Barbe toute rose de grès dans le bleu du ciel nous protège des incendies, tandis que sur les vertes prairies des Vosges la goutte d’or de l’arnica guérit à l’avance les coups, bosses et bleus. Sous l’ange déployé dans la même pierre que Barbe, les bains sont devenus école, puis école du dimanche où l’on débat pour guérir de ses contusions la France. Mais, la misère, qui la guérira ??? Et le métal des armes qu’on exporte … en Arabie Saoudite ? Berlin dit non quand Paris dit oui, et le non de Berlin éclaire son visage comme une fleur d’arnica éclaire la chaume. Sainte Barbe, nous vous prions pour que le feu des armes ne soit pas déployé sur le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *