Michel-Ange au travail pour Arte, https://static-cdn.arte.tv/resize/mqExVha8kQPBQMZUMyXBeKBEKig=/1400×350/smart/filters:strip_icc()/afem/uploads/47c86d09-c39f-4dc9-a605-20318f99b989.jpeg

Rinascita… Qu’est-ce donc là ?

Michel-Ange, chapelle Sixtine : la Création, http://img.agoravox.fr/local/cache-vignettes/L620xH465/Michel_Ange-d390f.jpg

L’immense et charmante Renaissance fait fond sur ses sources et sur les distances. Ses bonds rassemblent des équipages pour quitter les pieux rivages du monde ancien. Ses musiciens sont des démiurges qui ne s’insurgent pas, mais qui mettent au jour par leur puissant amour des forces nouvelles, voire fédératrices, peut-être chrétiennes, en tout cas créatrices, pour qu’à la gloire du Dieu vivant s’étendent les champs de Ses enfants et l’espace de Sa grâce, pour que la liberté soit leur félicité.

Film “Félicité” d’Alain Gomis, https://ds1.static.rtbf.be/image/media/object/default/16×9/1248×702/7/b/3/7b3f2355ca5270a7bf148f9045d0345c.jpg

Alors les mélodies nous délient et relient tout au long du violon à cinq pattes ou bien cinq cordes, jusqu’à ce que nos pas s’accordent, apprenant enfin comment inventer les chemins de la solidarité vers la reconnaissance et vers la renaissance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *