Capture d’écran d’Arte : statuette votive d’Hathor en argile rouge, pierre de Rosette pour déchiffrer et révéler le tout premier alphabet (1e moitié du 2e millénaire avant Jésus-Christ).

Etrange fleuron toujours en bouton… Est-ce un singe, une sphinge ? C’est bien plutôt le visage, bovin certes, mais rêveur comme un mystère divin, nous menant directement vers la piste d’une Odyssée qui n’aura rien de triste, si nous la suivons jusqu’à l’horizon.

Capture d’écran du générique précédant le premier volet du documentaire d’Arte sur L’Odyssée de l’écriture.

Car c’est elle qui déploie la carte pour que chacun du bon pied reparte… même si toute direction échappe à sa circonspection. En traits de lumière, la façade indique le ciel – et l’œil gambade fraternellement, comme librement. Est-ce qu’une nacelle lui donnerait des ailes ?

Mulhouse, sur la voie du tram, à l’angle des rues de l’Arsenal et Flammarion : calligraphie de Pierre Fraenkel.

D’un animal vint le signal : est-ce l’âne ou la vache que conduit la cravache ? C’est en tout cas le désert, aux rencontres grand ouvert afin que, bon an mal an, prenne vie l’aventure de la démocratie.

Relief mis en… relief par Arte, découvert comme la sphinge d’Hathor à Sarabit-al-Khadim ou “Montagne-du-Serviteur” : un immigré cananéen venu mettre énergie et génie au service des saintes mines égyptiennes et, sans le savoir, de l’humanité ?

Nous l’apprenons bon gré, mal gré, quand parmi nous les immigrés tressaillent, regardent, écoutent et montrent de grand cœur la route tout en la cherchant, tout en trébuchant, lorsque les grillages bouchent les sillages.

Une question de Pierre Fraenkel “retourne” un panneau de signalisation à Mulhouse, près des coeurs tissés, accrochés au rond-point Germaine Campion, sur l’avenue Aristide Briand et l’avenue François Mitterrand.

Il fallut de nombreux pas et hasards heureux pour que les millénaires et les mines ensemble, mais lentement, s’illuminent.

Dans le désert du Sinaï, à Sarabit-al-Khadim, voisinent mines de turquoise et temple d’Hathor – ruines et merveilles.

Soudain le bien commun pour tous et pour chacun surgit de l’ombre et des décombres, vers l’invention à venir, l’intervention à tenir.

Autre inscription de Pierre Fraenkel à Mulhouse, avenue du Président Kennedy : l’alphabet comme bien commun universel…

Combien a-t-il fallu d’approches, de contacts rugueux comme roches, de talus à franchir, de maîtres à servir, jusqu’à ce qu’un prototype jaillisse, qu’en lui l’espace et les âges s’unissent ?

Un tailleur de pierre cisèle un A dans le même documentaire d’Arte.

Un chemin simple et fin relie le Sinaï au rivage d’où lancer des équipages assez légers pour voyager.

Entre Sarabit et Byblos circulent les signes, les idées, les prémices d’un essor universel, celui de l’alphabet : autre capture d’écran d’Arte.

Alors presque solaire – accueillant omnibus dégagé du rébus ! – devint l’itinéraire : quel dieu protégeait l’élan de la paix ?

Musée Archéologique Régional de Palerme : métope de Sélinonte représentant l’Enlèvement d’Europe (début du VIe siècle avant Jésus-Christ, cliché d’A. Hiebel).

EurOPE surgie des terres que les lettres arrosèrent dessillera-t-elle nos YEUX face à des matins plus radieux ?

Extrait d’un produit multimédia de marque Hiebel : cf. Strasbourg carrefour de routes NOTIQUES, la capitale de l’Europe étant candidate au titre de Capitale mondiale du livre.

Souvent la faune est notre alliée : comme un bourgeon, un cap, un mont, un dessin montre déployées la source et notre destination, la graine et les civilisations. Grâce aux fruits produits par les lettres, apprenons donc à les remettre à leur place comme à celui qui les attend, sous forme de missive ou livre nourrissant…

Aleph-alpha, prototype protosinaïtique bovin d’a – comme des autres caractères pétris du même nomadisme levantin -, donc de tous les alphabets.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En publiant un commentaire vous acceptez notre politique de confidentialité


The maximum upload file size: 2 Mo.
You can upload: image, audio, video, document, spreadsheet, interactive, text, archive, code, other.
Links to YouTube, Facebook, Twitter and other services inserted in the comment text will be automatically embedded.