L’Eygues à Nyons au souffle matinal et MARin du PONTias.

Aériennes éoliennes et taillis ébahis : entre froissements d’eaux et friselis de feuilles, à pleins bras, à paumes fraîches, le vent accueille.

Château des Adhémar à Montélimar.

Famille Adhémar à Montélimar : un château clair pour une église, un œil plus frais que friandise.

Château de Montélimar : fresque du Christ Pantocrator.

Le Christ Pantocrator vient chez nous prendre corps. De la voûte naît l’écoute, et du quart le regard.

Château de Montélimar : le chemin de ronde.

L’on dirait château, castelet, chapelle, faits d’un nougat de douceur éternelle : laissons donc monter les enfants vers la bonté qui nous défend.

Nyons : Notre-Dame de Bon Secours.

Avec l’air joue même la boue et sur les champs d’épeautre courent des chants d’apôtres.

L’Eygues à Nyons le soir après l’orage.

Musique et train d’une même haleine respirent sains, entre monts et plaines… Comme dans Un triomphe, à Lyon la liberté sur l’absurde se lève et vient nous emporter. Tout en crevant l’écran, cinq détenus s’en sortent. Avec Vladimir, Estragon, qui s’en vont « chercher, trouver la joie » et qui perdent toujours la voie, vibrent de nouveaux horizons : le théâtre suffit pour nous ouvrir les portes, puisque chacun sent, au fond du « souffle qui déplace les marées » et qui rassérène les faces effarées, l’ardent « GOÛT DU VENT ».

Gare de Lyon Part-Dieu en mouvement et en chantier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En publiant un commentaire vous acceptez notre politique de confidentialité

The maximum upload file size: 2 Mo. You can upload: image, audio, video, document, spreadsheet, interactive, text, archive, code, other. Links to YouTube, Facebook, Twitter and other services inserted in the comment text will be automatically embedded. Drop file here