Gerhard Marcks, “Der Rufer”, http://www.hellerpalacios.net/portalmuseosguatemala.net/html/m.colonial/images/large/caller.jpg

Vous VOyez ici de près le VISage de la statue de trois mètres signée en 1966 par Gerhard Marcks sous le simple nom “der Rufer”, qu’on peut rendre par “Le cri de celui qui appelle”. Installée en mai 1989 à Berlin face à la porte de Brandebourg qui restera quelques mois encore fermée par le Mur, elle explicite et développe sa portée par l’inscription citant librement Pétrarque : “Par le monde je vais en criant Paix, paix, paix !”

Une copie s’en dresse également à Berlin entre la Maison de la littérature et le musée Käthe Kollwitz.

Käthe Kollwitz : “Une mère avec ses jumeaux”, http://images.travelpod.com/users/cyndymerchant/1.1252441535.kathe-kollwitz-sculpture.jpg

D’après les monothéismes, la ProVIDence divine s’incarne dans cet amour des créatures fraternelles et jumelles.

Mariage à la Synagogue, cliché Théâme.

Nous VOyons leurs VIsages se muer, mûrir, évoluer à travers les troubles politiques et les vicissitudes climatiques…

Monseigneur Jean Rodhain en action de mission, http://4.bp.blogspot.com/_ouHd8TTf3HI/SSGP9IAYV1I/AAAAAAAAArM/E9KlK7BdD4o/s400/jean_rodhain_refugies.jpeg

Mais parfois la colombe de l’esprit vient se percher, nous rappelant le prix – et non l’usage – de tout VISage !

Au matin l’oiseau coiffe le bouleau, cliché Théâme.

Dès lors, même les tombeaux venus de la vieille rive orientale reçoivent une vocation natale, servant à partager l’eau.

Revue “Double Page” 1982, “Au Maroc” de Christian Lignon et d’Edmond El Maleh : sarcophage phénicien converti en puits marocain, cliché Théâme.

ProVIDentielle surprise : la musique, avant même la fête de Benoît, patron de l’Europe qui par lui croît, redevient tout à coup trait d’union magique, ouvrant tout grand le coffret de ses brises qui l’irisent, de son souffle pur et frais. Quittons les braises brûlantes des chaises…

A Kehl devant la “Stadthalle”, entre l'”Abiball” et le concert de la classe dirigée par Antonio Sergi, cliché Théâme.

Et que les gouttes de l’accord désaltèrent d’âme le corps !

Kehl, concert d’instruments à vent, cliché Théâme.

Alors les tentes battent de plantes et de nouveaux projets – puisque Eur-OPE a le VISage et la VUE larges – plus vifs que des hochets.

Strasbourg, Lieu d’Europe, concertation : de gauche à droite, Olivier Terrien, Alexandre Chemetoff et Mme Rafik-Elmrini. Cliché Théâme.

À nous d’animer les statues, qui crèvent l’orage et les nues.

Strasbourg, allée Spach : V. Havel donne son nom à l’immeuble rénové mis à la disposition du Parlement européen, cliché Théâme.

Et, par le cinéma, bougeons les aléas.

Strasbourg, UGC Ciné Cité, cliché Théâme.

Habitons le village tissé par des VISages.

http://fr.web.img5.acsta.net/pictures/17/06/08/11/47/366308.jpg

Le sourire le construit de langage en étage, mais y pousse – comme un fruit – lentement sa voie pour que chacun VOIe : “Nous faisons notre Imagination chez vous” si vous le voulez, dit Agnès d’un œil doux, qui  certes crie en silence, mais en bonne proVIDence, de faire ensemble proVISion de VISages à profusion.

Bande annonce par www.youtube.com/watch?v=YlQ104-3XYs

2 Replies to “PROVISAGES.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *