Mulhouse, canal de l’Ill, 16 janvier 2021.

Parfois l’hiver comme un coeur d’air bat à fleur de terre : l’eau même s’éclaire.

Un héron à l’affût entre deux manteaux drus.

Alors le héron trouve son cocon, comme un peintre sous l’empire du pire nous libère pour toujours et s’inspire.

Mathis der Maler“ à Dresde en 2016 : photo de Jochen Quast

Devant le saint du jour Antoine, le désert s’est rempli tout à coup d’un épineux hiver… Mais Mathis fait passer la puissance de sa vision dans d’autres naissances, dans la liberté du regard qui relie les âmes par l’art. Paul Hindemith composa la musique, le livret et la chaleur symphonique dignes d’un ingénieur qui fut un éveilleur, ou plutôt un guérisseur, voire un phare : car la fin de son opéra déclare “Au bout d’un certain temps vient la lumière”.

Matthias Grünewald, détail de La Tentation de saint Antoine, page 187
de l’ouvrage “Grünewald – Le Retable d’Issenheim” par H. Geissler, B. Saran, J. Harnest,
A. Mischlewski (avec des photos de Max Seidel), publié par l’Office du Livre, Fribourg,
et la Société française du Livre, Paris, 1973-1974.

L’Elu quant à lui vint péniblement au monde à travers l’histoire et la légende. Mais qui donc montrera le doux esprit d’amour, obtenant que l’orgueil fasse amende honorable, et donnant naissance aux lois qui triomphent des années ou des mois ?

Première de couverture de Der Erwählte (L’Elu), roman de Thomas Mann, Editions Fischer, 1951, photo Herbert List – Max Scheler, “Rome, 1949. Est-ce une variation “perverse” sur la vie de Grégoire le Grand, ou de Grégoire VII comme le suppose Béatrice Weis dans ses commentaires du CODEX GUTA SINTRAM ?

Un jour un empereur, à genoux dans la neige, monta vers un Grégoire, laissant loin ses cortèges.

Henri IV à Canossa : illustration tirée d’Histoire de l’Europe
par Jean-Baptiste Duroselle, Librairie Académique Perrin, 1990.

De même, la pensée de Pascal travaillait la campagne blafarde et blanche comme jais… “Qui a dit : Un roi sans divertissement est un homme plein de misères?”

Un roi sans divertissement, roman de Jean Giono, illustré par la photo
de Claude Giraud dans le film de François Leterrier.

Le Château de Kafka dresse aussi ses murailles dans un pays transi, sans saisons ni semailles : “Le village était sous la neige. La colline du Château restait invisible, le brouillard et l’obscurité l’entouraient”.

Le Château de Franz Kafka, traduit par Bernard Lortholary, illustré par Le Château d’air de Paul Klee, 1922.

Alors, de l’immémoriale épaisseur romanesque monte la vision pure de Perceval chevalier, défenseur, porteur d’une immense veine future : une “oie était blessée au col d’où coulaient trois gouttes de sang répandues parmi tout le blanc.” Et Perceval “s’appuie dessus sa lance afin de contempler l’aspect, du sang et de la neige ensemble.” Les guerriers les plus courageux sont ceux qui tremblent pour l’enjeu de la vie sacrée, du souffle qui crée.

Perceval ou le Roman du Graal, par Chrétien de Troyes, traduction de Jean-Pierre Foucher et André Ortais (1974), illustration tirée du Livre de Lancelot du Lac, le Saint Graal, Bibliothèque de l’Arsenal, photo de Françoise Foliot.

Ainsi le chantait, en-deçà des millénaires, le prophète prêtant sa voix au Verbe père :

La pluie et la neige qui descendent des cieux n’y retournent pas sans avoir abreuvé la terre, sans l’avoir fécondée et l’avoir fait germer, donnant la semence au semeur et le pain à celui qui doit manger ;

ainsi ma parole, qui sort de ma bouche, ne me reviendra pas sans résultat, sans avoir fait ce qui me plaît, sans avoir accompli sa mission.

Oui, dans la joie vous partirez, vous serez conduits dans la paix. Montagnes et collines, à votre passage, éclateront en cris de joie, et tous les arbres de la campagne applaudiront.

(Is 55, 10-12).

Ainsi le Grand Ballon relance l’horizon : un invisible visage façonne le paysage.

Vu d’un quartier ouest de Mulhouse, à droite en son étui de brume, le Grand Ballon.

Et la navette va, de neige et pluie, de bas en haut comme la course ailée d’Eur-Ope fraie la voie du jour même quand l’ombre affreuse effraie.

Dirait-on pas dans cette navette les antiques navires en réduction, avec leur force divine et leur énergie humaine ?

Dans l’hiver brillent clairs, malgré la froidure brisant les ramures, les murs de l’école dont le seuil nous enseigne patiemment l’accueil. Et vive ce soir WIKIPEDIA qui fête ses vingt ans, à nous (in)former toujours prête !

Un établissement primaire de Mulhouse-Dornach, le matin du 15 janvier 2021.

2 Réponses de “Parmi divers travaux d’hiver.

  1. Quel beau bonhomme de neige et de livres élus liant aux neiges d’antan les neiges alsaciennes du jour avant le lendemain qui fut le jour d’Antoine. Et toujours leur blancheur immaculée fut opposée à l’écarlate du péché, et aux infernales tentations d’Antoine que nul mieux que Mathis le peintre ne sut immortaliser. “Cette neige nous l’aimions elle n’avait pas de chemin, elle découvrait notre faim.” Ainsi floconne en nous la parole de René Char. Aux beaux romans cités de Jean Giono, de Thomas Mann, de Franz Kafka et de Chrétien de Troyes, nous adjoindrions volontiers, le si poignant “Jour avant le lendemain” de Jorn Riel auteur de maints racontars arctiques, le très poétique “NEIGE” de Maxence Fermine et le palpitant “Smilla ou l’amour de la neige” de Peter Hoeg. Oui, la neige inspire et retrouve toutes les légendes de l’enfance et de l’hiver. Le héron dans son cocon ourlé d’épaisse neige semble talismanique, et la ville est adoucie par l’épais dais qui arrondit les angles et atténue les bruits. Comme si lui était associée une délicatesse de velours… Elle est surtout la beauté qui laisse émerveillé tout un chacun. Mais on songe aussi à la froidure et au coeur de glace de la reine des neiges ! La neige n’est belle et douce qu’à ceux qui ont un foyer du retour. Puisse les sans-feu trouver des hospitaliers.

Répondre à ANNE MIGUET Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En publiant un commentaire vous acceptez notre politique de confidentialité

The maximum upload file size: 2 Mo. You can upload: image, audio, video, document, spreadsheet, interactive, text, archive, code, other. Links to YouTube, Facebook, Twitter and other services inserted in the comment text will be automatically embedded.