Juste avant l’ouragan : à Mulhouse, la Tour de l’Europe semble travailler à la varlope.

« N’ayez pas peur » quand la tempête de guerre et de ciel dans vos têtes installe son grondement, descellant vos fondements.

Le bon Samaritain, vitrail de l’église Saint-Gall de Didenheim.

Toujours un arc-en-terre se pose et désaltère au plus profond les moribonds. Mais comment trouver la corde qui relève l’amour veuf, hormis la miséricorde et son salut toujours neuf ?

La une de LA CROIX du 5 avril 2022 (photo Rodrigo Abd/AP).

L’affection suppliciée, la beauté disgraciée, quand le mal vient les insulter, ne savent pas se révolter. Mais il faut leur tendre notre attention tendre.

Capture d’écran de la nouvelle chanson composée et illustrée par Jean-Yves Ragot, SES YEUX.

Tâchons aussi de transformer en musique les chantiers sans pitié, lourds, sourds, amnésiques, en précieuses chances de partenariat, capables d’intégrer même des parias dans des constructions fraternelles, dans des productions culturelles.

Redouté depuis les Permis de construire successifs (2010, 2021), le chantier du « Loisium » a démarré : sera-ce un haut lieu pour le bien-être de l’âme comme du corps ?

Un site éventré peut se recentrer sur les anciennes semences où l’infini dure et commence. L’hôtel-spa saura-t-il succéder au Lavement des pieds célébré, voilà près d’un millénaire, entre chants religieux et bons soins judicieux, dans un dévouement de frères ?

Site de Marbach : de gauche à droite la grue du « Loisium » et l’enceinte du XVe siècle entourant un ancien IME, le narthex de l’abbatiale (XIIe siècle) rescapé des destructions, la ferme et la porterie modernes.

Voyez la vigne tordre ses bras en croix autour du toit sacré qui prie et qui croît.

Au-dessus du cep, le narthex de Marbach.

La sainte enceinte protège le couvent désaffecté, mais sent la vie amie dans l’invisible vibrer, hors des mensonges et loin des songes, pour mieux nous équilibrer quand les bourrasques nous laissent flasques.

Tableau de + Sylvia Alexandre.

Alors le Ressuscité – nous a-t-il jamais quittés ? – d’un humble geste chez les Ukrainiens qui ne craignent rien, et chez nous, reste. « N’ayez pas peur« , laissez le coeur cultiver les plaines et chasser la haine, à coups d’appels, de mots et de féconds Rameaux : en ce jour qui prélude au tout premier dimanche, où la foule agite des manteaux et des branches, ils voient le Sauveur montant sur l’ânon novice avant que Son corps n’entre dans un tombeau vide et que ne jaillisse l’allégresse limpide.

Apparition du Christ avec ses stigmates et ses pieds neutralisant le serpent qui se love sur le globe : sculpture de l’église Saint-Barthélemy à Mulhouse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

En publiant un commentaire vous acceptez notre politique de confidentialité

Anti-spam

The maximum upload file size: 2 Mo. You can upload: image, audio, video, document, spreadsheet, interactive, text, archive, code, other. Links to YouTube, Facebook, Twitter and other services inserted in the comment text will be automatically embedded. Drop file here