P1000112
(H)ELLEBORE noir ou Roses de Noël en fleurs, cliché Théâme.

Peut-être dessert

offert aux beaux cerfs,

l’Hellébore

élabore

une aurore à travers les barreaux de l’hiver.

Puis, quand sa fleur fane, calme comme un âne,

il sent ses pétales verdir et déjà le printemps venir.

P1000114
Au premier plan, fleur fanée d’hellébore, cliché Théâme.

De même, la voix musicienne et pourtant mourante d’Etienne

métamorphosa le martyr

dont le nom signifie Couronne, dont les joyaux chez nous rayonnent,

en maître apprenant à bénir :

“Je contemple des cieux l’ouverture” (Ac 7, 56) infinie, invitant l’aventure !

Peut-être pour cette raison,

de rivage en parage,

juste le lendemain du Noël enfantin

qui unit tous les âges,

est-il fêté dans nos maisons…

P1000110
Crèche familiale, cliché Théâme.

Car soudain la pierre du tombeau roule devant le simple cristal d’une boule :

ainsi naît le ciel, pur, providentiel,

tandis que sous une plume

éclôt le lot

qui s’allume dans l’écume

et bat dans le sang jusqu’au bout du temps.

P1000109
Crèche transfigurée, cliché Théâme.

Alors le cirque sort du cercle : dès que se lève son couvercle,

le Verbe fait chair appelle dans l’air.

2 Replies to “L’Hellébore et la Plume.

    1. Oui, le nouveau jour et l’An nouveau
      se lèvent ensemble, en beauté, du fond de notre obscurité :
      par ce 365e billet de Théâme, vive l’amitié
      attentive et active !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *