Le coeur de Mulhouse, figée par le gel, bat au Marché du Canal couvert : stands Ponton et Trieu Select.

La Fontaine a mis en scène un animal qui se croyait retranché loin de tout mal :

La solitude était profonde, / S’étendant partout à la ronde. (“Le Rat qui s’est retiré du monde“, VII, 3.)

Mais peut-on s’assurer le vivre et le couvert lorsque alentour tremble de faim tout l’univers ?

Sous le froid glacial, le stand Ponton a inversé son espace de vente pour protéger produits et clients.

Heureusement que certains plantent dans le froid, parmi nous, leur tente : légumes et fruits vont, sur le Canal couvert, nous réchauffer de sève entre leurs bras ouverts, Les uns et les autres, cueillis très tôt, scintillent de cristaux sur leurs tréteaux…

Tout à coup le soir, sur d’autres toits, la fumée par une présence au couchant semble allumée pour lancer au soleil une bénédiction. Quelle est cette forme animée, toute tension, comme en faction, pour que sous la grâce fonde enfin la glace ?

Fumées-toit-soleil sur Mulhouse-Ouest, et qui donc encore apparaît ?

Place à l’antique embarcation : il n’y a plus de démarcation qui tienne. Que vienne le port : l’accord prépare à l’harmonie la vie enfin unie.

Europe (dont le nom phénicien signifia Crépuscule, puis Larges-Vues en grec) semble poursuivre sa traversée du Crépuscule du soir au crépuscule du matin.

Le Petit Prince attend mille couchers ardents, pendant que la Rose sous son globe abrite chaque pli de sa robe des coups du vent pourtant charmant. La porcelaine restée vide ne s’en montre que plus splendide : un clocher enclenché par des doigts lestes sur l’or céleste et l’immortalité de la frêle beauté – mieux qu’une plénitude rongée par l’inquiétude – suffisent à remplir nos désirs d’avenir. Voici que le premier jour du carême, au-delà du bal manqué d’un Mardi gras trop masqué, s’approche pour rafraîchir le baptême par un couvert radieux, offert avec un nourrissant vivre protégé de tout givre. Il nous faut donc marcher de marchés en marchés, pour que les élèves dépassent chaque maître, que la Résurrection puisse à tous apparaître.

Sur les broderies de Joëlle, une fidèle élève, près d’une Rose “immortelle” sous globe : peints sur porcelaine, des roses par Jeanne-Marie Gothscheck et le village de Lautenbach par + Roger Gothscheck, maître formé à cet art nouveau par son épouse.

4 Réponses de ““Le vivre et le couvert”.

  1. C’est merveilleux, autant le texte poétique que les sublimes images de la mise en scène du coucher de l’astre du jour !
    Et quel puissant contraste entre l’emphase, la gloire et le rêve mythique grandiose , du ciel, et la modeste scène du marché hivernal, qui y prélude au matin, sur terre.
    Hymne à la beauté et à la vie réunies !

    1. Oui, chère Amie autrice (si tu approuves ce néologisme) et lectrice : remercions les travaux et les jours de relier par-delà les crises l’agriculture et la culture qui nous sont également chères !

  2. Entre le rat retiré et les roses tirées des plus fidèles amitiés, défilent les marches du monde concret : l’offrande des marchés et des fruits de la terre semble monter jusqu’aux cieux de Mulhouse, dont la splendeur doit être chantée. Alors, comme pour René Char, “VIVRE devient, sous la forme d’un âpre ascétisme allégorique, la conquête des pouvoirs extraordinaires dont nous nous sentons confusément traversés et que nous n’exprimerons qu’incomplètement faute de loyauté de discernement (..) et de persévérance”. Merci, Théâme, de continuer page après page de développer ton “étrangeté légitime”. Peindre, c’est délier la relation. Ecrire, c’est la relier : avec des liens de résurrection.

    1. Oui : nous savons avec René Char qu'”un mystère nouveau chante dans [nos] os”. Faisons-lui donc place en ce dégel, au bord des eaux mêlant ciel et sel !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En publiant un commentaire vous acceptez notre politique de confidentialité

The maximum upload file size: 2 Mo. You can upload: image, audio, video, document, spreadsheet, interactive, text, archive, code, other. Links to YouTube, Facebook, Twitter and other services inserted in the comment text will be automatically embedded.