P1030359

C’est le temps des grands vents,

des marées démarrées…

P1030378

… des tunnels pleins d’appels :

le ciel dévale jouer à la balle…

P1030384

… avec le sol prenant son vol.

P1030385

Dès lors, les étoiles nous déploient la voile…

P1030404

… et l’humour rend moins sourd…

P1030396

…le deuil d’Orphée privé de fées.

Mais il nous faut enfin regarder droit devant pour que la matière ne fasse plus écran…

P1030406

… pour que, même amputées, les grâces

du céleste Sélestat, ne la laissant pas en l’état,

fassent chanter, danser, la masse…

P1030410

… et que resurgisse l’enfant, de l’obscurité triomphant.

Lorsque le ciel joue avec la terre, elle s’aère et se désaltère

afin de de s’amuser avec le ciel

dans Colmar, la Cité des colombes qui veillent à ce que nul ne tombe,

aux rayonnants jeux essentiels,

afin que le vent s’engouffre

– venu d’on ne sait où poser son souffle doux –

comme il veut dans ceux qui souffrent.

P1030423

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *