la diffusion des alphabets dans le bassin mediterraneen 250912
Diffusion des alphabets, var.foxoo.com .

De l’alphabet vienne la paix ! L’humble Africaine Monique, avant son fils Augustin, nous invite à la logique d’un improbable festin… L’alphabet n’a qu’une source et qu’une patrie : il commence au Levant sa course et fructifie en radieux matins. Laissons donc les palmes par les cris de l’écrit nous offrir le calme du seul cinéma qui sort du coma.

420365
allocine.fr

L’alphabet de la culture s’y fait jour, et sans rature : car Jacques Prévert transfigure et rassure ce Pré… si peu vert.

Démons et merveilles Vents et marées

Au loin déjà la mer s’est retirée Démons et merveilles Vents et marées

Et toi
Comme une algue doucement caressée par le vent
Dans les sables du lit tu remues en rêvant Démons et merveilles Vents et marées
Au loin déjà la mer s’est retirée
Mais dans tes yeux entrouverts
Deux petites vagues sont restées. […]
29palm1
Film “Dheepan”, rediff.com .

L’alphabet de l’humanité, par-delà les les oniriques défenses d’éléphant et les ramures immenses, est une simple netteté, celle qui fait lire (par la bande-son et… les papillons) à travers la lyre, puis ainsi relier d’une humble amitié !

dheepan cinerew1
“Dheepan”, cinenews.be .

Patrie et source des lettres… La Syrie et le Liban ne peuvent pas se démettre, déployant tables et bancs. Faisons que les peuples correspondent, s’écrivent, s’inventent dans la paix de rivage en rive, tout comme les pigeons portés, par leur plongeon dans le ciel, hors de la cage de l’ascenseur que le “gardien” a réparée d’une main sage, dans son terrible exil hanté par nos périls.

rn-syrie-palmyre-temple-de-bl-02-07-78-_thumb
Le site de Palmyre en Syrie, huberttabutiaux.wordpress.com .

Non : les lettres vont changer les affreuses destructions en porteuses productions et remettre à notre cœur toute valeur, même contre la guerre dressée contre la terre.

Capture-600x400
Claudine Vinasithamby, la jeune actrice de “Dheepan”, blogdecannes.fr .

Des murs sont tombés en 89 : comment donc faire circuler à neuf la liberté dans cette Europe dotée par son oriental berceau d’une Large-Vue, sillonnée d’invisibles cadeaux qui les rendent enfin l’une et l’autre fécondes, après tant de peines cruelles et profondes ? Là-bas fuit la mort : du B.A.-BA sort le rythme d’une onde ! Tout ici nous semble nôtre et cependant “faux”, mais cette tragédie appelle au beau – plus haut !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *