p1040307
Sainte Barbe patronne des mineurs et des pompiers.

Théâme se défend d’être une éphéméride, mais les événements nous marquent de leurs rides. Pourtant, un jour du temps, la jeunesse fragile résista jusqu’au sang pour porter l’Évangile. Au bord de la Mer noire, une fille sans nom reçut par un concours tragique et dérisoire celui de Barbara pour mieux porter le don de la troisième fenêtre – de celle qui fait renaître (on la reconnaît ci-dessus dans la tour brandie par la main droite, symétrique à la palme du martyre), et de la Trinité qui fait ressusciter.

Que nul ne s’emmure sinon d’embrasures : même sainte Iphigénie peut s’allier à sainte Barbe pour le publier !

SAMSUNG CAMERA PICTURES
Calendrier perpétuel (Léonnard Leroux, Presses de la Renaissance) : 4 décembre, section Dans les murs de Jérusalem, “La tristesse n’est qu’un mur entre deux jardins” (Khalil Gibran) , cliché Théâme.

Cette patronne protège les mineurs en noir cortège : qu’à leur suite les sauveteurs pompiers fassent dans la nuit des ponts et des pieds ! Que surtout la reconnaissance les fortifie dans leur passion de rendre à la vie sa puissance contre les barbares pulsions.

7382241-11367846
http://www.sudvendeeinfo.tv/photo/art/default/7382241-11367846.jpg?v=1421957922

 

 

 

2 Replies to “La troisième fenêtre.

  1. Je ne connaissais pas l’histoire de St Barbe… qui reste encore un mystère pour moi,
    Barbara ? tour ? 3ème fenêtre ? d’où ? pour ouvrir ou s’enfuir d’où?
    Mais la statue est calme et la maîtrise de la sainte, parfaite !

    1. Si l’on veut en savoir plus sur sainte Barbe, il suffit dans le corps du billet d’un clic gauche, mais adroit, sur BARBARA pour ouvrir une fenêtre d’éclaircissements.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *