Cathédrale entre étoiles et chatons.

On sait depuis Molière que l’amour sait être bon médecin. Laissons l’ordre prendre sa relève dans l’intelligence et le cœur pour faire grandir sainement les arbres de familles que nous savons toutes différentes..

Miraï ma petite soeur“, http://www.mirai-lefilm.com/presse/

La parenté peut se présenter aussi de manière spirituelle, en particulier dans le terreau de lointaines misères devenant brusquement familières.

Une affaire de famille“, http://www.premiere.fr/film/Une-affaire-de-famille

Le même pays du Soleil levant nous envoie un souffle quasi fraternel, sur la vague d’Hokusaï frôlée par un papillon moins frêle qu’il n’y paraît, grâce au conteur Henri Gougaud reliant les solitaires, les mers, les terres.

Albin Michel.

Il faut laisser la métamorphose se dégager elle-même de son cocon sans vouloir l’assister comme le quidam qui, pris de pitié, crut lui prêter son aide et ne fit que la vouer à la vie laide :

L’homme ne savait pas que l’insecte, pour vivre, avait besoin de son combat, que son effort exténuant contre l’exiguïté du seuil poussait le liquide du corps vers les ailes encore chétives pour leur donner leur force, leur exacte beauté, leur juste dimension. Il avait cru bien faire, comme nous qui voulons aplanir les obstacles devant les pas de nos enfants. Ils n’en seront pas plus heureux et risquent d’en rester infirmes. La loi de nature le dit. (Henri Gougaud, “Le Papillon”.)

Ludique est l’initiation, comme un ordre qui tisse ou comme un remède hisse, hors de toute assignation…

Chaque être est feuille de l’arbre ou bien plume sur le marbre, messager passager sur nacelle éternelle.

Boîte à lettres strasbourgeoise.

C’est ainsi qu’un ordre médecin change même l’Ordre des médecins en une aimante écoute des chants, une école humaine ouvrant le champ.

“L’Ordre des médecins”, https://www.cinechronicle.com/2018/11/les-oeillades-2018-lordre-des-medecins-de-david-roux-critique-119711/

L’amour ordonne sur les branches de la vie, sur l’essor de la mort, les mains qui guérissent et qui réconcilient.

3 Replies to “L’ordre médecin.

  1. Chère théâme ton amour médecin a planté un arbre, un arbre-monde :je parle parce qu’il fait trembler les feuilles. Suis-je la branche ou l’écorce? la petite sœur ou la maman qu’on hospitalise? De quel tronc suis-je la canopée? De quelle Mamie-Horloge suis-je l’affaire de famille? De quel conte turbulent suis je la chenille ou le papillon? De quelle cathédrale suis-je l’étoile ou le chaton ? Certes les collapsologues nous annoncent des temps troublés mais tant qu’on se raconte de belles histoires ( de belles lisses poires) il n’y a pas de crainte urgente. Merci Théâme pour cette fente dans le rocher

    1. Fente dans le rocher , nous dit Anne, ou fissure dans cette carapace humaine , me rappelle combien notre dureté se laisse toucher, briser , laissant paraître nos
      Imperfections, notre faillibilité
      C ‘est elles qui permettent, un jour pourtant, à la lumière de passer en transformant faiblesse en force
      S’ouvrir en s’ouvrant à autrui, s ouvrir au monde qui nous entoure, c est ouvrir ses oreilles, ses mains, sa bouche, son coeur , à d’ autres histoires
      C est reconnaitre que sans cet autre nous ne sommes rien
      C ‘est encore élargir notre horizon , développer nos sens au contact de l’inconnu qui devient frère, et multiplier nos connaissances et surtout s’enrichir grandement

  2. Je suis heureuse de retrouver théame. Il me manquait un élément :
    le “.eu” c’est fort de café d’oublier ce qui est constitutif de notre chère Martine l’EUROPE ! !
    Merci pour l’information sur le livre de Gougaud et le bel extrait cité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *