Conteneur courtois, voire urbain : place de l’Etoile à Strasbourg, près du cimetière Saint-Urbain…

L’art d’aimer chante comme il nous hante. Mais l’art sait aimer : car, l’art, c’est… aimer.

Le Livre du Voir-Dit de Guillaume de Machaut le module comme un psaume, où la vue s’accroît, où le vrai se voit.

“Après Honte, Espoirs m’apella

Et dist : “Dous amis, es-tu là ?”

L’art sait durer sans s’obturer : en milliers de lignes serrées comme vignes.

Inépuisable fonds familial dont le parfum demeure lilial… “La Rose”, “La meilleure dot” : exercices de lecture ou cueillette d’écriture ?

C’est toujours sur l’amour, qui peut être aussi le goût de la connaissance à partager jusqu’au bout, jusqu’à d’autres naissances, à l’accord qui prend corps…

Pages dialoguées à la Virgile entre les lignes inconnues signées Leclercq en 1783 et des perles d’élèves recueillies en 1967 par le professeur Thierry Miguet qui n’est autre que le poète Yves Suriel.

…jusqu’à ce que la musique saisisse enfants, parents, dans ses douces mains créatrices.

Parfois le papier, à lettres jambées, en chants amébées, se met à pépier.

Soudain le Moyen Âge veut faire bon ménage avec notre curiosité : mieux, il vient chez nous habiter. Tombent les frontières, monte la lumière de la voix où l’on voit les “cités interdites” au dialogue en latin, à l’amical matin, élargir leurs guérites.

“C’est le plus amer des sorts”, manquer d’amour : c’est la mort (Carmina Burana)… Capture d’écran le 30/12/18 sur Arte : concert Carl Orff avec des musiciens allemands à la Cité interdite de Pékin.

L’art sait durer : l’art, c’est aimer. C’est une onde de choc, un roc à la ronde, un généreux point d’appui qui renverse en ciel les puits, voire en une JOIE (LIE) toute voie qui relie.

Qu’à tous l’An neuf 2019 apporte la force et la grâce qui font qu’au loin les ennuis passent !

3 Replies to “L’art, c’est aimer.

  1. Tu dis bien théâme :un art qui ne saurait aimer nous ne le reconnaîtrions pas comme art, et que les roses musiciennes nous enchantent revenues sous les plumes appliquées de ceux qui nous précédèrent. Qu’il m’émeut de le retrouver ce Virgule Miguet qui fut mon père et qui puisait dans la petiote musique de ses jeunes enfants point du tout virtuoses quelque chose pour lutter contre les épines de la guerre et rétablir la virgilienne harmonie. Quelle belle triple transmission entre ce Leclercq du dix-huitième siècle , Thierry au vingtième siècle , tous deux avec leur ronde calligraphie et théâme au vingt et unième siècle usant des ailes internautiques avec une égale grâce. C’est elle qui tient le dé pour coudre ensemble ces rubans disparates et leur offrir Carl Orff ou Guillaume de Machaut . Nous voici lecteurs frétillants comme la Lotte nageant dans le Lot, une rose de courage à chacun de nos chapeaux d’hiver…Bénie soit cette immense courtoisie qui ressuscite nos anciens avec leurs belles lignes d’écriture, leurs charades, leurs énigmes et leurs espoirs de bien vivre…en vivant pour le bien.

  2. Quelle bouffée d’ oxygène!
    Quel bon bain de bien et d’amour en émergeant d’une immersion dans thėâme
    Immense reconnaissance pour les liens tissés en cette année écoulée
    Reconnaissance aussi, pour tant de connaissances, tant de richesses decouvertes dans l’art mais surtout dans cet art particulier de transmettre
    Théâme a su plonger mon âme dans ce constant bain remplissant mon coeur jusqu’ à le faire déborder en une source grandissante
    La voilà prète à toujours s’ élargir et devenir fleuve, grâce aux futures connaissances et riches et nombreuses rencontres de l’ année 2019 qui déjà tend ses bras généreux

    1. Merci aux fidèles amies qui suivent les pistes offertes autant qu’elles en proposent de grand ouvertes, comme des aventures à partager pour l’harmonie toujours à venir entre et dans nos vies ! Mais il faut signaler que la belle notion dynamique du VOIR-DIT m’est revenue grâce à un artiste polyvalent aux multiples talents, déjà cité par Théâme, Bernard Abel. Que 2019 vous soit un An neuf en rencontres, en reconnaissance comme en espérance !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *