P1020940
Musée UNTERLINDEN à Colmar : retable d’Issenheim, l’Annonciation par MATTHIAS GRÜNEWALD, cliché Théâme.

Quelle est cette plaie, béante et carrée après rénovation, en pleine Annonciation, comme une porte ouverte, non barrée, qui nous semble saigner, mais nous invite à régner, dans l’aérien manteau de l’ange ? Un souffle passe par ses franges…

P1020956
Musée Unterlinden de Colmar, “Le Christ en prison” par J.-Jacques Henner, cliché Théâme.

Cette année, la date de l’Annonciation est supplantée par celle de la Passion. De quels outrages donc se dégage une lumière de rachat qui brille et qui bénit tout bas ? L’amandier déleste le geste céleste, le triomphe sur la mort doucement nous monte à bord : le salut s’annonce, fonce, dans les épines et les ronces !

P1020969
Strasbourg, place des Halles : amandiers décoratifs, cliché Théâme.

Même nos cités endeuillées voient ressusciter, réveillées, du fond du malheur le sens des valeurs : celui qui sait respirer apprend comment espérer au fil d’une flèche pacifique et fraîche, de l’humaine hauteur à l’Esprit rédempteur.

2 Replies to “L’Annonciation ou la Passion.

  1. Je rêve, ou quoi ?
    D’abord cette coïncidence Annonciation / Passion … de la matière pour réfléchir longtemps et même joyeusement !
    Et puis cette vidéo et ce souffle ! Comment as-tu pu avoir ce témoignage ? qui grimpe ? qui a eu cette incroyable idée en dehors de toute autorisation visiblement…à l’aube ? passé minuit ? belles belles images ces mains qui montent qui s’agrippent qui persévèrent vers le sommet..
    Faudra que tu me racontes…
    chantal

    1. La vidéo est simplement sur Youtube. Elle semble présenter moins de défauts que le panneau de l’Annonciation dans le retable d’Issenheim, montrant une étrange dépression que je n’avais jamais remarquée sur le manteau de l’ange…
      Etonnant en effet que cette ascension prodigieuse et comme joyeuse, comme aspirée par l’espérance et le ciel, n’ait pas fait plus de bruit. Les DNA en ont publié des commentaires négatifs, notamment relatifs à la couleur blanche dont la symbolique serait liée à la reddition… Mais nous y voyons plutôt les ailes d’une colombe qui rattache fidèlement la flèche et le firmament, le courage et la paix, longtemps après son envol, n’est-ce pas ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *