300px-Figure_7_-_Mise_à_l'eau_du_houlographe et de son corps-mort

En ces jours de grisaille, de chrysanthèmes et de souvenirs, il a fallu LA CROIX pour renouer avec le charme des romans qu’on dévorait enfant !

Dès lors on découvre des mots vivants comme le corps-mort, des images et des rythmes qui changent lentement la littérature en ange, qui transforment enfin, tout doucement, le deuil le plus terrible et cruel en accueil.

LE CORPS DON.

C’est qu’une sage-femme sait faire entendre la petite musique toute simple de la maïeutique dont Socrate parlait déjà sur l’agora d’Athènes il y a 2 400 ans : sa mère avait mis au monde la technique pour mettre au monde de l’intelligence et du courage, l’art de donner le jour à l’espérance comme à la responsabilité, le talent de plonger avec ceux qu’on aime, juste après les corps-morts, au large pour trouver “longueur, largeur, profondeur, et paix du cœur” (page 142) en logeant dans “un hôtel à dix milliards d’étoiles” (page 145), puis dans la montagne “magique” (page 266) qui nous confie aux “ruisseaux porte-parole” (page 270) : le corps est un don qui, bien après la naissance et les pires accidents, nous tend l’invisible cordon des liens et du bien.

agnes_2

LA LIGNE DE VIE

“Juste avant le bonheur”, le bonheur nous attend ; il suffit d’être raccord, murmure le mystérieux sourire d’Agnès, même aux rives où vient échouer le désespoir, car il ne peut longtemps y rester ni s’asseoir : les nids de la dernière chance nous ouvrent des ailes immenses, comme les Centres de Réadaptation Fonctionnelle que baigne une sorte de joie de vivre (page 229).

un-pole-reeducation

Dès lors, la ligne de vie se lit bien dans les mains ouvertes ; mais, au lieu qu’une chiromancienne s’en mêle, elles démêlent et tirent tout droit le filin du sauvetage !

l-echelle-europeenne-supports-de-ligne-de-vie-sur-toiture-fragile-support-de-ligne-de-vie-sur-toiture-fragile-674044-FGR

AVEC-NOUS.

Dans cette province d’Alsace travaillée jusqu’à la moelle par les mauvaises saisons guerrières et transfigurée discrètement par la talent de la sage-femme miraculée qu’est Agnès Ledig – dont le patronyme signifie célibataire et qui se révèle pleinement mère, épouse, pétrie d’alliances, les Malgré-Nous restent à nos côtés, témoins de l‘incorporation non pas dans une armée, mais dans notre mémoire aimante, dans une volonté créatrice de paix.

P1030450

Ils sont AVEC-NOUS, leurs enfants, par-dessus les stèles et les cèdres, par-delà l‘humiliation, sur l’humus où flotte leur immortel humour humaniste, dans le froid qui nous fait approcher leur captivité parmi les bouleaux de la lointaine Russie.

Camp de Tambov, numéro 188.jpg.740x-x1

Car, juste après les corps morts, juste au bord – à la marge frémissante – du large, entre les trains et les chemins, une vie rejaillie sans bruit nous confie l’essor. Et nous n’en finissons pas d’ouvrir les fenêtres avec les pages, pour ensemble, enfin, renaître à la liberté qui fait exister.

P1010687

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *