CousinJeanBlois_jmguieu.free.fr
Château de Blois, Jean Cousin (XVIe s.) : Enlèvement d’Europe, chateaudeblois.fr .

Europe sur la vaste mer est-elle partie à l’envers ? Europe migrante, poussée en avant, tourne certes ses regards au Levant, mais importe des sources enivrantes. Qu’est-ce qui change en douceur la puissance de sa peur ? Est-ce que sa douleur se dissimule dans le profond appel du crépuscule dont naguère elle portait le nom et que par-delà toute misère, toute déréliction délétère, elle éclaire déjà de ses dons ?

DSC_0227
Sélinonte en Sicile : détail de l’Enlèvement d’Europe (VIe s. av. J.-C.), cliché A. Hiebel.

EurOpe migrante, sans jamais s’attarder, mais non sans regarder, se fit innovante : elle sourit, car il suffit que l’encolure de sa monture devînt un moyen de transformer en d’étroites marges les périls et les exils du large, de tisser des liens, de gagner les rivages et les sommets clairs de la paix, d’envoyer des messages, de lieux en yeux, de confiance en alliance, depuis les cris jusqu’à l’écrit.

Europe, fille d’Europe, reste innovante pour tant de familles décimées et migrantes : elles ont tout perdu, si ce n’est l’inconnu. Rappelle-toi ton aïeule et sa fuite forcée, mais aussi son amour autre – et la suite : ses enfants souverains, leur royaume serein, la Crète créatrice, les fêtes fondatrices… Donc Europe, fille d’Europe, maintiens – dans ta lumière hospitalière – grand ouvert ce qui n’est pas seulement tien : la démocratie et l’art de la vie. Réveille-toi, chasse l’effroi : quand l’horreur gronde, vente, quand bouillonne le froid, il faut se remettre à l’endroit… faire que l’âme invente avec des mains sûres l’essentiel salut à la face – et grâce – au ciel !

crete-europe-sur-taureau
Crète, Hagios Nikolaos, Dimitris Kounenakis : Enlèvement d’Europe, splendeursducielprofond.eklablog.fr .

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *