Grèce-Année-Zéro

Quand une chaîne télévisée devient à la fois pour la liberté synonyme, instrument et signe, c’est un miracle à propager pour le faire durer en chair et en os, en terre comme en mer… Arte vient de le confirmer par le documentaire Grèce, année zéro, où l’on entend les responsables comme les citoyens de base affirmer que nous ne pourrons sortir de “la cécité” que tous ensemble : EurOpe adoptée par la Grèce voilà trois millénaires ne porte-t-elle pas dans son nom une Large-Vue ?

P1050412
Cliché Théâme.

Au bord des réformes qui sont en gestation, en cours ou qui attendent encore les Européens pour leur bien, pour le bien commun sans cesse à réinventer, des plages vibrent, des pages libres frémissent et se tissent, non pas dans le but d’une gloriole, même partagée, par des diffuseurs de papier, mais vers la construction toujours inachevée d’un monde plus juste, enfin délivré de nos gestes frustes. C’est ce qu’en substance écrivait aussi Antoine Spohr dans les colonnes de l’Eurojournalist(e) dès le mois de mai dernier : “On ne devrait pas se passer […] du livre de Jacques Schmitt soutenu par la plume et l’érudition de Martine Hiebel, un livre simple et ardent, informatif et affectif – en bref, osons-le, un vibrant plaidoyer sous le titre : «S’engager pour l’Europe à Strasbourg»… Et bien plus loin.” L’ouvrage est disponible en librairie, à commencer par Strasbourg. Car, ici plus qu’ailleurs, l’Europe en est aux années zéro, d’apparente nullité, mais de commencements réels autant que profonds.

crete84
Grèce, Crète, Cnossos : fresque du taureau, nezumi.dumousseau.free.fr .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *