ACMA_973_Nikè_sandale_3
Athènes, temple d’Athéna Nikè : Victoire détachant sa sandale, upload.wikimedia.org .

Le frisson de la guerre et de la servitude

Parcourt longtemps la chair de nos générations :

Sachons donc combattre leurs coups sournois ou rudes

En concevant la paix comme seule passion.

Il ne faut certes pas qu’on joue

Assez avec les mots

Pour que le blasphème   Ajoute aux problèmes,

Ou qu’il aggrave les grands maux

Qui nous tiennent en joue.

Mais se peut-il que la paix,

Si nous venions à perdre la tête    Et que nous redevenions des bêtes,

Ne soit rien de plus qu’un pet ?

Notre cœur encore le répète

Sans lui manquer de respect,  Résistant à ce qui hait ;

Notre âme qui la guette halète…

Brusquement, de son pied

L’être détache sa sandale,

Désormais léger et délié

Pour vaincre le scandale.

Kim En Joong_02
Vitrail de Kim en Joong, www.artiste-peintre-lequilleuc.com .

La paix est un feu

Qui nous met en jeu,

Elle est flamme

D’un programme

Pour nos mains,

Pour demain.

“Comme un feu sur la terre

JE vous donne Ma paix“.

– Combattons la misère,

A l’Esprit soyons prêts :

Sortons de nos triomphes dérisoires,

Levons nos regards sur le provisoire.

9638211776_5724b08e6e_z
Le monument du pont aérien à Berlin, c1.staticflickr.com .

Non, ce n’est pas rien   Qu’un pont aérien

N’exigeant aucune équerre,

Pour qu’enfin l’étau   De trop de ghettos

Se desserre sur la terre ;

Faisons donc corps

Avec le courage   A travers les âges,

Avec l’accord :

Que les souffles de l’Europe    Vers la paix se développent.

La véritable paix   N’est autre qu’agapè,

Cette Communion unique   A la divine musique,

Par qui  la respiration de l’amour   Dans les plus amers déserts vient au jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *