Un plan de “Jules et Jim” de François Truffaut avec la gare de Lautenbach et Jeanne Moreau, lewagges.fr.

Alors que pleuvent les hommages comme des rayons de soleil sur les chapeaux de Jeanne, Lautenbach se réjouit de revoir presque en fonction sa gare désaffectée, qui fut d’abord celle d’Augustine. Et parfois les soutiers cueillent la vie à la source pour la rendre à sa course, devenant puisatiers : que de mystères et de merveilles recèlent des papiers de famille bicentenaires exhumés le même jour par une petite-fille retrouvant sa lointaine enfance, qui dès lors s’élance plus avant sans aucune lassitude, mais en toute gratitude, entre les lavoirs et les abreuvoirs !

Centre de Lautenbach, cliché d’Augustin Hiebel.

Car Jeanne, voilà cinquante-six ans, est entrée d’emblée dans l’unique épicerie-mercerie de ce village acheter le tablier rouge de rigueur pour le film Jules et Jim tourné, en noir et blanc, notamment tout près sur les flancs des Hautes Vosges, avec le souci lancinant des peuples meurtris par les guerres : et le récit que nous fit de cette irruption féerique dans son humble magasin Augustine, alias Gchtinala, alias l’épouse du maire, laissa la génération montante d’abord sceptique, puis médusée par cette invisible queue d’étoile, filant longuement après le passage de la star sur un nid rustique et montagnard…

Rue Haute, l’ancienne épicerie-mercerie de Lautenbach, cliché d’Augustin Hiebel.

Comme d’obscurs grimoires changent nos maisons ancestrales en astrales gerbes d’horizons, ainsi notre mémoire – plutôt que de trancher les liens ou de “flancher” – avec tendresse, avec adresse, reprend le gouvernail à nos épouvantails, ceux de la nostalgie rebelle et ceux du silence infidèle. Le souvenir des disparus donne à semer de clairs saluts, et bien davantage, en tous nos parages : ne restons pas béants, allons plutôt créant !

Diffusé par Youtube, un document sonore de ce service humain avec talent s’honore : www.youtube.com/watch?v=2NL02eCEuUs

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *