trompettiste-ibrahim-maalouf-produira-1er-festival-jazz-marciac_0_1400_933
http://img.aws.la-croix.com/2015/12/11/1391599/Ibrahim-Maalouf_0_730_380.jpg

La trompette peut avec La Croix donner LA NOTE JUSTE sur les choix de l’éducation, que l’on pense à la farandole des âges ou bien à l’école. Est-elle une échelle de Jacob, ou peut-être une inspirante spirale à la radieuse ombre de la cathédrale, qui montre nettement la route aux “jobs” comme aux vocations les plus vénérables, en leur dressant de conviviales tables ? Pour le moindre instrument à vent, il faut du souffle et du talent : de même, il faut à tout apprentissage plus que deux partenaires sages !

5
Tables rondes organisées au FEC, Foyer de l’Etudiant Catholique, Strasbourg, http://www.fec-strasbourg.org/photos/topstories/5.jpg

Or les Romains liaient sous le terme de CLASSE l’appel aux citoyens, la flotte de guerre et même la trompette qui règle sa navigation. Mais l’étymologie grecque et latine éclaire encore autrement la traversée marine qu’est une scolarité, balayant de son faisceau lumineux les facettes de cette aventure modeste et commune. Ne serait-ce qu’en suivant l’ordre alphabétique, les découvertes se multiplient : si les copies sont connotées par l’abondance copieuse (malheureusement pour le corps professoral) , la docimologie traite d’une mise à l’épreuve, l’évaluation porte sur une forme de santé, l’examen se réfère autant à l’essaim d’abeilles qu’à l’aiguille d’une balance et, pour couronner ces images visuelles, les notes désignent certes des marques, surtout infamantes, mais aussi les sons qu’elles symbolisent. Elles peuvent même prendre, dans les expériences de rénovation scolaire, la tonalité de la joie ou de la déception…

SAMSUNG CAMERA PICTURES
Page 4 du n° de FEMINA, 17/11/2016, cliché Théâme.

Si donc ces dernières sont des moyens de réussir, puisque ce verbe signifie à l’origine rejaillir librement d’une sorte de tunnel, toute formation sanctionnée par des notes procède d’une manière presque sacrée à la beauté que propose la perfectibilité, sans que l’émulation reste le moteur de cette dynamique : car l’élève essaie d’égaler le maître plus que de rivaliser avec ses pairs, et surtout de rencontrer la vérité dont son guide aîné se révèle un témoin plus ou moins fiable. Du reste, comment le pédagogue peut-il orienter les jeunes esprits vers pareille lumière ? En exerçant une stimulation motrice, particulièrement dans les exercices oraux qu’il propose, en tendant à LA NOTE JUSTE par le chiffre et l’annotation que mérite à ses yeux la prestation écrite.

Cela n’est possible qu’en remplissant deux conditions : avant l’épreuve, la précision du barème et des critères ; après l’épreuve, la cohérence de la correction individuelle et collective. En effet, si tout est RELATif dans ce domaine, la RELATion s’améliore d’autant plus avec l’absolu de la connaissance et de la logique. Formatif ou sommatif, le jugement d’un enseignant imprègne de son signe la progression de l’étudiant (étymologiquement, passionné par une recherche) et l’invite harmonieusement, par-delà les obstacles personnels ou relationnels, à créer avec lui LA NOTE JUSTE de la liberté conquise, et toujours évolutive.

ibrahimmaalouf
http://www.metalorgie.com//grp_tof/IbrahimMaalouf.jpg

La NOTE pédagogique a donc toujours quelque chose de la NOTE musicale, certes par sa hauteur variable, mais aussi parce qu’elle est reliée au temps personnel d’une année scolaire ou universitaire et à l’espace global d’une classe ou d’un cours. Le classement à l’aspect caricatural n’est décidément rien à côté des modulations RELATives et RELATionnelles, dont la valeur dépasse le résultat scolaire ou le diplôme universitaire : par la quête d’une communauté de pensée et de vie qu’elle met en œuvre, en route, par une confiance réciproque et dynamique. Car… « enseigner, c’est trouver une pulsation commune. » (Sur l’enseignement de l’improvisation musicale, I. Maalouf, « La Croix » 21/11/16.)

p1040330
Ecole du Finkwiller à Strasbourg, cliché Théâme.

De trouvaille en rencontre, le film WADJDA démontre, même à travers les pleurs qui coulent des couleurs, que l’éducation ne peut empêcher aucune jeunesse de déboucher sur le sourire qui sait tout dire, sur un épanouissement novateur et progressivement fédérateur.

 

3 Replies to “Des notes justes.

  1. Très beau, Martine, ce parallèle entre la note de musique et la note donnée par le professeur.
    Très beau dans la pensée et dans la direction. Quant au quotidien scolaire, la note “sanction” sommative ou formative” (j’ai oublié la différence, mon CAPES est loin maintenant) a souvent un effet d’accablement sur l’élève en difficulté qui, bien vite, se résigne à… “être mauvais”…

Répondre à chantal stoeckel Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *