SAMSUNG CAMERA PICTURES
Juillet 1991 à Prague : monument Jan Hus, cliché Théâme.

Soyons démocrates, mais comme Socrate : “Une vie, disait-il aux juges d’après son apologie relatée par Platon, qui ne recherche pas le vrai n’est pas une vie tolérable à l’être humain” (38 a, traduction proposée par Théâme). Donc, puisque la Grèce passe pour le socle de l’Europe, qu’elle chausse les binocles qui lui permettront, comme à sa chouette, de voir même à travers tempête et violent désespoir !

P1000206
Strasbourg, impasse du Tiroir, cliché Théâme.

Dans le val médiéval…

Plus tard, au Moyen Âge, des “porchers” furent sages assez pour ne pas défier l’esprit, mais pour édifier chez nous d’admirables porches, plus durables que des torches, brandis pour assainir nos noires porcheries et pour faire advenir la liberté chérie. Car, “pape ou roi, seigneur ou prêtre, ne sont pas des titres reçus, mais des fonctions confiées en mission : même un porcher doit être digne de servir son maître et de soigner ses bêtes” (Chapitres XXIX et XXX du Libelle à Gebhard composé par Manegold de Lautenbach, adaptation de Martine Hiebel).

MFB_DSC_0854
Porche de la collégiale de Lautenbach : un pendant aux figures des vices, cliché MFB .

Voilà jour pour jour six cents ans qu’un phare naquit en brûlant. Puisque la BOHEME vaut mieux qu’un poème, rappelons que Jan Hus fut comme Manegold de Lautenbach pomme de discorde et pourtant fraternel fondateur, quatre siècles plus tard, d’un art réformateur au péril de sa vie, au nom de l’hostie.

vylety_pane_brouckovy1
L. JANACEK, “Voyage de Monsieur BROUCEK dans la lune”, radio.cz .

De BETHLEEM à TABOR, de sa naissance à sa mort en passant par les crêtes de présence et de fête, de la chapelle au château, puis de la cour au cachot, Jan Hus ne cessa de redire jusqu’au clair bûcher du martyre : “Laissons lire les Ecritures par le peuple.” Le film de quatre heures réalisé par J. Svoboda nous fait entrer profondément, donc lentement, dans ce destin d’exception par une prémonitoire neige de cendres, où certes “les idées sont libres comme les oiseaux”, mais où Jan le sait : “Seul le Seigneur détient les clefs de ma cellule”. Heureusement, le réalisateur porte mieux le sens de son nom (Liberté en tchèque) que le château de Gottlieben, toponyme signifiant “Aimer Dieu”, mais où Jan Hus mobilise toute sa constance contre les humiliations infligées par le concile de Constance, au nom des querelles politiques mettant toujours aux prises de prétendus rois et papes.

Comme le souvenir lumineux de la reine Sophie l’éclaire et l’escorte, une messagère crécerelle, familière et quasi franciscaine, vient briser patiemment la misère du prisonnier… La croix grossièrement, péniblement, creusée dans le mur s’ouvre même comme la résurgence, comme la fine urgence, de la fresque florentine ornant les lieux où Jan avait été heureux parmi ses concitoyens. “Grâce à lui, dit un Hussite resté fidèle à Jan, le Christ était devenu leur frère”, mais le Christ demeure, martèle Jan, “la véritable tête de l’Eglise” : en conséquence et dans la droite ligne de Manegold, “nul pape ou roi, nul seigneur ou prêtre, s’il vit dans le péché, ne peut être obéi”.

053433-002-A_janhus_01-1433904744003
“Jan Hus, le rebelle”, arte.tv .

Une symphonie qui gémit et crie, qui pardonne pour que les traîtres prient, n’a pu donc éviter dans ce terrible été ni la guerre civile ni les croisades viles. Mais soudain le trafic des indulgences ouvre comme un déclic l’intelligence à la foi, par la voix de Jan Hus, si nette et si tendre que même la cendre fleurit, que la miséricorde sourit, lançant vers nous ses cordes.

2012-2-1
L’Egypte des Pharaons, grand-patrimoine.loire-atlantique.fr .

Précisément, rendre le pain plus accessible au peuple qui l’inventa n’était que justice, et l’Egypte vient de le réaliser dans les remous d’un présent toujours tragique.

Slider-challenge-flying-day-and-night-solar-impulse-2
solarimpulse.com

Saurons-nous redonner à l’homme, à la nature, l’essor de leur accord et sa dansante allure ?

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *