CROSSWIND+LA+CROISEE+DES+VENTS
capcine.fr

Souffle, haleine, esprit et vent nous poussent tous en avant.

Souffle de couleur et de mélodie, telle est Europe toujours enlevée pour mieux nous relever…

LaCroix10_03_15, Bourse de Francfort, K.Pfaffenbach-Reuters.
Quotidien La Croix ,10 mars 2015 : à la bourse de Francfort, photo K. Pfaffenbach -Reuters.

Par-dessus les cours de la Bourse qui bleuissent le teint, elle court sans cesse à la source où jaillit le matin. Que dès lors la clé de la musique ouvre tout grand les champs harmoniques…

CHATEAU DE MAINTENON, EURE-ET-LOIR, FRANCE // CHATEAU DE MAINTENON, EURE-ET-LOIR, FRANCE
Château de Maintenon (Eure-et-Loire) : clavecin du XVIIIe siècle dont le couvercle décrit sur son aile intérieure l’enlèvement d’Europe, sagaphoto.com .

Haleine de reconstruction dans le téléfilm Malgré-Elles diffusé hier par France 5.

Au sortir des guerres et des tragédies collectives grosses de drames pour les corps et les âmes à venir, parfois des veines humaines, des jeux de feu, laissent faire les cordes de la miséricorde pour que la grâce rachète la mort, pour que les mains reconstruisent l’accord.

malgre-elles-affiche-5077ea5b1fc9a
cinema.jeuxactu.com

L’esprit de la résistance e(s)t le vent de la beauté d’après le film Crosswind – La Croisée des Vents

Pourtant, le couple et la résidence désintégrés soudain ont sauté.

crosswind-la-croisee-des-vents-de-martti-helde_5258711
“Crosswind-La Croisée des vents”, lexpress.fr .

Une barque sous l’ample pommier : qui donc l’a souillé de marques ? Icône en bois, fenêtre en croix ; missives passives ? Non, le serrement de cœur est serment.

Crosswind-instantanes-d-une-histoire-meconnue_article_popin
“Crosswind-La Croisée des vents”, la-croix.com.

Un silence, des profils en exil, des stridences noir et blanc. Quand se murent les murmures, dure un  ruban comme un aimant. Mère orpheline de sa fille, mais dont la plume crisse et brille. Chuchotements, rais de lumière, quais de prière, cahotements : où donc est l’Estonie, où va la Sibérie, dans ce train inhumain ?

CROSSWIND LA CROISEE DES VENTS PHOTO1
“Crosswind-La Croisée des vents”, les400coups.org .

Caches de déréliction, vache de consolation : carte de la Russie plissée et veinée comme un rideau, comme une peau, comme une écorce de bouleau déroulée.

Cinéma nié comme art du mouvement et magnifié comme avertissement… Le jeune réalisateur Martti Helde s’inscrit d’emblée dans la lignée d’un Tarkovski ou d’un Bergman, mais en la renouvelant avec une maîtrise poignante et une bouleversante originalité. Car on imagine facilement le supplice des poses picturales ; mais on n’a jamais vu de masse civile en chair, et non pas militaire en terre cuite, ainsi tétanisée, banalisée, figée en monumentale fresque de grisaille, en négatif de propagande stalinienne. Voilà déracinée la souche et voilà calcinées les bouches, filmées dans une immobilité de cendre volcanique – comme si le cher pays n’était plus que Pompéi – ou de coma clinique, dormant debout dans son rêve de paix, de présence et de sève ! Levons-nous donc, nous autres spectateurs, pour être de responsables acteurs, aux vents innombrables frappant à la croisée: la terre veut être de tendresse embrasée.

2 Replies to “Croisées des vents.

  1. Magnifique ! J’en suis retourné. Savoir si près de nous une poétesse aussi légère et profonde à la fois est un bienfait, un bonheur. D’où vient cette inspiration nourrie de ces mots précieusement et simplement (encore à la fois) réunis ?

    1. Oui, cher Collègue : ce film est admirable, incomparable, inépuisable, source d’inspiration comme de méditation ou d’action, que je propose humblement de partager à mon tour après qu’une amie d’origine estonienne me l’a révélée. Il faut donc ne pas en revenir – ou bien y “retourner” puisque nous détenons la liberté – puis laisser le charme opérer pour délivrer l’espérance et nourrir la résistance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *