Chaque victoire sur la nuit noire met au creux de la main la rame du matin…

“Mon beau navire / ô ma mémoire”, va plus loin : sois témoin, hisse la voile de l’histoire au grand vent de l’avenir qui sait guérir, car unir !

Nous le savons avec Apollinaire, qui ne traversa pas « la grande guerre » sans y laisser… sa plume visionnaire, mais disait à la paix :

“La Victoire avant tout sera
De bien voir au loin
De tout voir
De près
Et que tout ait un nom nouveau”.

“Une belle Minerve est l’enfant de ma tête / Une étoile de sang me couronne à jamais”, murmurait-il encore dans Calligrammes.

Précisément, accrochons notre barque à douze étoiles de salut, de favorable brise plus forte que les crises ; comme l’écrit Martinal dans Sauvons l’Europe : “Notre nom d’Europe ne nous vient-il pas d’une métamorphose aussi féconde que profonde, impliquant la millénaire transformation sémantique du crépuscule proche-oriental en la vaste-vue grecque et, plus concrètement, l’usage nautique autant qu’alphabétique des antiques techniques d’origine phénicienne – tout comme le nom et l’enlèvement d’Europe sans cesse « nouveaux » sont venus du littoral syro-libanais ? Il est donc temps de ressortir ensemble, encore, de la nuit et de la crise, par ces clairs moyens de contact, évolutifs et créatifs, qui déjà débouchèrent sur la démocratie, sur la liberté solidaire, sur l’Europe à construire !”

Même désenchanté, le roman qu’Emile Zola publia sous le titre La Joie de vivre en 1884, que le petit écran diffusa récemment, redit à sa manière l’alliance du crépuscule du matin avec celui du soir, dans les contrastes de nos rencontres et de nos contrées, dans notre quotidien qui traverse les souffles de l’air et qui relie entre elles tant d’ères : “Seule, une petite voile blanche, très loin, mettait encore une étincelle […]. Et [Pauline sans famille] berçait toujours l’enfant, avec son rire de vaillance […]. Elle s’était dépouillée de tout, son rire éclatant sonnait le bonheur”.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *