Marque-page offert ces jours-ci par la librairie Bisey de Mulhouse.

Bonjour, visiteurs fortuits ou réguliers de Théâme.

Voici pour vous une invitation à visiter également, voire davantage, le Festival du livre de Colmar les 23 et 24 novembre 2019 : une ferveur de FÊTe nous y attend, puisque c’est non seulement l’étymologie de FESTival, mais de surcroît le thème retenu pour ces deux journées.

https://www.colmar-expo.fr/fr/agenda/evenements-grand-public/festival-du-livre-de-colmar.html

Tout livre est une fête effective déjà, tissée par des rencontres créatives : il suscite et déploie des multitudes de nouveaux contacts tour à tour intellectuels, sensoriels, spirituels, dans l’espace comme dans le temps, à l’infini dans l’invisible, mais au fil de ses lignes d’écriture ou d’illustrations.

Lithographie humanitaire au Salon du livre de Colmar, avant qu’il ne devienne Festival.

Vous pourrez par exemple retrouver au stand de Jérôme Do. Bentzinger, Editeur à Colmar, L’Empereur, le Pape et le Petit-Prince, tradu-fiction publiée en 2016 sur Manegold de Lautenbach.

Photo de l’auteur : première de couverture de l’ouvrage composé par Martine Hiebel et publié par Jérôme Do. Bentzinger, Editeur à Colmar, au deuxième trimestre 2016.

Vous reconnaîtrez sous la même enseigne, si vous le désirez, un autre personnage haut-rhinois, plus proche de vous et de moi, Mamie l’Horloge réapparue l’hiver dernier. L’auteur sera d’ailleurs présent à cet endroit le dimanche 24 novembre de 14h à 17h.

Photo de l’auteur : première de couverture du roman de Martine Hiebel publié par Jérôme Do. Bentzinger, Editeur à Colmar, en décembre 2018.

Mais la plus récente et brillante illustration du Florival – ou vallée de Guebwiller – est sans conteste la passionnante thèse publiée ces jours-ci, chez le même Editeur colmarien, par Martine Blanché sur l’auteur dramatique et dialectal Emile Storck.

Sur la première de couverture de la thèse soutenue par Martine Blanché en 1997 et publiée ce mois-ci par Jérôme Do. Bentzinger Editeur à Colmar, l’abbaye de Murbach comme vous ne l’avez jamais vue scintiller.

En entrant dans la fête, vous découvrirez à ce Festival du livre la variété des talents que sait orchestrer Martine Blanché, auteur également de cinq remarquables recueils poétiques : elle sera d’ailleurs présente dans l’espace des Editions Bentzinger le samedi 23 novembre après-midi. Place donc aux livres, à la joie de la connaissance comme de la liberté qu’ils diffusent généreusement, et place au sillage puissant du partage !

Extrait de la quatrième de couverture de “L’oeuvre dramatique d’Emile Storck” étudiée par Martine Blanché : publiée par Jérôme Do. Bentzinger, Editeur à Colmar, quatrième trimestre 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *