SAMSUNG CAMERA PICTURES
Capture d’écran sur un reportage d’Arte Journal à Manbij, en Syrie près de l’Euphrate, cliché Théâme.

Mabbog, Hiérapolis Bambyce, Edesse, Manbij-Minbij : tresse des noms, détresse toujours relancée des vieilles cités que pourtant leur gloire ne peut quitter ! Parmi les ruines, un vaisseau de pierre aux joints miraculeux, sous des mâts lumineux, s’accroche et s’approche un peu comme un lierre…

IMGP4074
Bas-côté nord de la cathédrale de Strasbourg, cliché Marc Hiebel.

Contre l’enfer, nef à l’envers ? Capitaine de nos plaines, dont l’Enfant tient un oiseau prêt au large, soulageant de leurs charges nos réseaux, Marie saisit la barre sur nos mers, dans nos airs, puis rallume le phare : et déjà le minéral – comme les planches d’un bateau démarrant sur les vents et l’eau – sent un courant viscéral…

IMGP4077
La Vierge au raisin et l’Enfant à l’oiseau : cathédrale de Strasbourg, cliché Marc Hiebel.

La barque (de Pierre ?) coule presque, mais un flot s’enroule à celui de la mort dans le vitrail et nous remet sur les rails du travail.

SONY DSC
Verrière méridionale de la cathédrale de Strasbourg : Jésus dort paisible avant d’apaiser la tempête, photo Romain Bornert, http://www.cathedrale-strasbourg.fr/postcard_gallery.aspx?page_id=27&cat_id=116

Dès lors, même dans les guerres, la dureté de la terre se dispose aux serments de l’émerveillement, de la pêche sur les lacs et les fleuves où la grâce éternelle nous abreuve. Puissent donc à l’avenir nos massives barques de pierre non pas sombrer en arrière, mais ensemble en avant courir !

31636
Pêche miraculeuse dans une autre verrière méridionale à la cathédrale de Strasbourg, http://www.photos-alsace-lorraine.com/thumb/31636.jpg

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *