anne-miguet-dans-la-grande-piece-qui-sert-de-salon-de-salle-a-manger-de-salle-de-musique-de-lieu-d-ecriture-de-vie-et-de-partage-avec-vue-sur-les-champs-a-l-ombre-de-l-eglise-du-petit-hameau-de-vauthiermont-dans-le-doubs-pho
Anne Miguet chez elle, aux confins du territoire de Belfort et de l’Alsace, lalsace.fr .

Joie des amis et de la famille d’Anne Miguet : au seuil de cette Semaine sainte, le Quotidien L’Alsace consacre une magistrale page au professeur-écrivain, à la mère et l’artiste, qu’est Anne Miguet – d’autant plus que la retraite vient de sonner à l’espagnole l’heure, bien méritée après 30 ans de mathématiques enseignées dans l’allégresse au Lycée Albert Schweitzer de Mulhouse, de la jubilation. En voici trois extraits :

Si, pendant de longues années, son métier prenant et sa nombreuse famille lui laissaient peu de temps « inoccupés » – elle préservait les heures volées au recueillement, à la lecture, à une riche correspondance – cette amoureuse des livres a fini par se mettre elle-même à écrire et à publier. Ses ouvrages autobiographiques témoignent d’une vie riche en passion, en rencontres, en expériences de fraternité. La foi, autre transmission familiale, y est omniprésente.

Une famille ouverte, ayant le souci permanent de transmettre la culture, la beauté, les joies simples de la nature, parcourant la France avec les enfants en empruntant les petites routes pour leur faire découvrir toutes les richesses du patrimoine, en particulier les églises romanes qui avaient leur préférence : tel fut le cadre béni de l’enfance pour Anne Miguet, poursuit la journaliste Frédérique Meichler. Une éducation catholique vivant au quotidien l’attention à l’autre et la sobriété heureuse. Dans cette famille en tous points parfaite, lorsque les enfants ne devaient pas comprendre une conversation adulte, les parents parlaient entre eux… en grec ou en latin !

Autre pratique sacrée dans la famille Miguet : la correspondance. Toute petite, Anne a appris à donner des nouvelles à tous les proches et amis et recevait de ses parents de longues lettres passionnées pour partager les petites et grandes choses du quotidien. Anne Miguet est toujours très attachée à cette activité épistolaire et ses enveloppes contiennent souvent, en plus de la lettre, des fleurs de lavande, un petit oiseau en origami, des reproductions d’œuvres d’art… Mettre de la poésie en toute chose semble être sa devise.

Ajoutons qu’elle élargit en ce moment sa passion épistolaire au service de l’émouvante correspondance inédite laissée par Adélaïde Hautval, qui incarne à ses yeux l’Alsace. Le quotidien éponyme présente d’ailleurs, dans l’encart intitulé “Côté coeur” d’Anne Miguet, cette personnalité née en 1906 – et devenue médecin psychiatre à Strasbourg – sans doute dans les termes qu’elle employa durant l’entretien :  En 1942, elle proteste contre la brutalité avec laquelle on traite sous ses yeux une famille juive, ce qui lui vaut la déportation. Auteur d’un livre bouleversant : Médecine et crimes contre l’humanité. A suivre donc : à vivre.

l-algebre-et-la-louange
Anne Miguet la Mulhousienne, mathématicienne et musicienne… cliché Théâme.

C’est que la miséricorde veille, sourit et déborde :

avec la gaieté joue la gravité…

Des coïncidences l’écho ainsi danse :

venez, prenez !

L’accord est ce pont dense, par la correspondance

de toute faim avec la fin

et des nombres chassant l’ombre

pour saluer le matin

entre landes et lavandes,

sur les actifs chemins

des ténèbres à l’algèbre.

Allez chez Bisey rencontrer,

au souffle du mystère nouant à l’âme la terre,

un professeur qui sait montrer

simplement les traces sacrées de la grâce.

Pour que vous habitiez ensemble l’amitié,

vous verrez se signer L’Année des signes,

en ce temps pascal muet et musical,

d’un sourire infini comme la ligne,

mais aussi L’Algèbre et la louange, Tu te rappelles, Papa ? – tous aux éditions du Bon Albert.

Rendez-vous donc à la Librairie Bisey de Mulhouse (place de la Réunion), le 11 avril 2015 de 14h 30 à 17h.

-l-image-de-mulhouse-est-en-train-de-changer--11804-600-600-F
Librairie Bisey à Mulhouse, jds.fr .

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *