La Neuenbourg (ou Nouveau-Château), 3 rue du 4 février 68500 GUEBWILLER (photo Inventaire général / Christophe Hamm).

Enfin la vie de château ? Qu’est-ce donc que ce cadeau qui semble offert par sa vallée à l’obscure gloire en allée depuis longtemps, Manegold ce millénaire maître des maîtres modernes, dont les guerres furent tournées vers l’invisible ennemi, contre les démons dans notre cœur tapis ?

Ce clerc marqua le Florival, pour le bien plus que pour le mal. Il est pourtant passé sous silence. Mais, dans sa voix, quelles résonances !? Suivons-le pour voir plus clair dans le destin de ce clerc, pour ainsi partager son héritage qui traverse les contrées et les âges.

Logo local de Villes et Pays d’Art et d’Histoire.

Le village qui fut réduit en cendres – par et pourtant malgré cet intellectuel qui voulut fonder un monde spirituel – nous fait encore tendrement entendre, au creux des forêts et des ruisseaux frais, la vie, pour toujours amie de l’amour… D’ailleurs le Coutumier du CODEX GUTA-SINTRAM, vraisemblablement inspiré tout entier, au terme de fécondes tribulations, par Manegold de Lautenbach entre Schwarzenthann et Marbach, prie ainsi le divin Principe : « AMATOR CARITATIS & AVCTOR, qui aime l’amour parfait et qui le crée« …

Pour entrer vous aussi dans ce Château le samedi 19 novembre 2022 à 10h, pour participer à la rencontre de Manegold (1030-1103 !) proposée par Martine Hiebel, les services de la NEUENBOURG vous prient de réserver votre place par téléphone au 03 89 62 56 22  ou par E-mail : patrimoine@cc-guebwiller.fr/

Pour ceux qui viendraient en voiture, un parking commode et gratuit se trouve non loin de Notre-Dame et de la Neuenbourg : à l’arrière de l’ancienne gare de Guebwiller, avenue du Maréchal Foch, au bord de la Lauch.

Depuis la rue Haute, vue sur Lautenbach, miraculé depuis mille ans : photo d’A. Hiebel.

One Reply to “A Manegold qu’est-ce qui vaut les honneurs d’un NOUVEAU CHÂTEAU ?”

  1. En voici un noble salut adressé par-delà les siècles au clerc Manegold en passe de redevenir vivant parce qu’une main ardente a ouvert ses traités à la page qui sommeillait. A pris minutieuse connaissance de la vie et de l’aventure spirituelle de ce clerc lié à Lautenbach, ce lieu qui est aussi le berceau des siens. Ainsi deux destins singuliers vont faire état de leur fertile rencontre. Martine Hiebel a accompli pour nous le travail d’un biographe doublé d’un exégète. Elle a élargi le cercle de rayonnement de Manegold, s’est longuement penchée sur le fameux codex de Guta-Sintram, de la moniale et du chanoine. Puissent son enthousiasme et sa faim d’éclairer ses auditeurs, au château de la Neuenburg samedi 19 novembre, croiser en ceux-ci, ses invités, autant de faim à connaître, autant d’enthousiasme à découvrir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-robots *Captcha loading...

The maximum upload file size: 2 Mo. You can upload: image. Links to YouTube, Facebook, Twitter and other services inserted in the comment text will be automatically embedded. Drop file here