Le Cygne de René Lalique.

Voyez-le s’avancer, le cygne de cristal : Théâme l’admire d’autant plus que l’aval technique s’est longtemps fait désirer, une malheureuse panne bloquant le flot de la manne… Et pourtant chaque handicap nous aide à maintenir le cap !

Mulhouse : à la Cité de l’automobile, dans la paralysie, l’appel de l’harmonie…

Les doigts et l’esprit sont d’or même si les membres inférieurs refusent d’abandonner leur chambre de rancœur, de douleur : car l’âme a le secret de l’aube toujours fraîche, de l’élan qu’aucun mal n’arrête ni n’empêche…

Mulhouse : moderne allégorie de la Justice.

Les murs gris sont des cris : quelle justice dans l’ombre crisse ?

Mulhouse, quai des Pêcheurs, une fresque de Street Art sur un mur d’usine désaffectée.

Il faut sans tricher sortir des clichés.

Guebwiller, château de la Neuenbourg, lancement de l’ouvrage La Région de Guebwiller, une Alsace loin des clichés, de Cécile Modanese-Roth (à gauche sur la photo).

Par la magie « florivale », la faune et la flore y valent les plus somptueux trésors pour nourrir les accords : aux sources du souffle respire l’espace d’espérance, empire plus puissant que l’orgueil aigre des royautés. Qu’une vague balaie nos lâches cécités !

Mulhouse : à l’école Jean de La Fontaine, lors des élections législatives, d’enfantines répliques en chiffon de la Vague d’Hokusai nous rappellent l’art de (sou)tenir le gouvernail.

Toute démocratie trotte tant bien que mal par le vote. Qui pourrait paresser, se prélasser, dormir, quand la haine rode, tue ou bien fait vomir ?

Lendemain de vote vu par Kianoush Ramezani dans le quotidien La Croix.

Puissent nos amas devenir magma… Quel souffle céleste rend les corps si lestes ?

Guebwiller, Musée Théodore Deck, inauguration de l’exposition d’Ingrid van Munster MAGMA Cette blessure d’où tu viens : « Planète – En descendant de l’arbre ».

Il suffit d’une avant-pensée pour éviter les arrière-pensées trop lourdes, pour rendre l’énergie moins sourde et pour enfin pouvoir tous ensemble inviter l’harmonie, notre amie, dans le sillage d’Europe relevant, puisque les planètes sont alignées, puisque la liberté nous est confiée, les naufragés au nouvel appel du vent.

Mulhouse, église Sainte-Marie : les cordes anciennes de Plurium reprennent haleine dans la chaleur des Voix humaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Anti-robots *Captcha loading...

Taille maximum du fichier : 2 Mo. Vous pouvez télécharger un fichier : image. Drop file here