188366_fr_800pxdiose

Au-delà des coïncidences, par la télé-vision reliant, d’une vue large, de barge en marge, Eur-ope à ses rives du Rhin et de l’Orient, rien ne manque à la ressemblance : alors qu’un peuple se dit « Souriè », l’autre dépasse le rire niais.

53157b4b35709867e40b390c

Il suffit d’une bourrasque en ce mardi-gras pour d’un doigt, d’un bras, trancher, arracher les masques, pour que la liberté, mieux qu’en cadence ou pas de danse, dise « Prêt, feu, partez », pour que la poésie éteigne l’incendie de la peur par l’écho, de la mort par les mots.

image_large

Ainsi le Carnaval laisse place au Carême, ainsi la tyrannie cède à la joie suprême chantée par des chœurs en faction, portée par des cœurs en action, afin qu’en Résurrection les Cendres puissent se changer et se détendre.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=lAIaw4zpf4o[/youtube]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Anti-robots *Captcha loading...

Taille maximum du fichier : 2 Mo. Vous pouvez télécharger un fichier : image. Drop file here