Sixième Itinéraire citoyen européen : étapes 1 et 2 en GRANDE-Bretagne.

by on
Départ de Calais, cliché d’UNIR L’EUROPE.
Jacques Schmitt vient de s’embarquer à Calais pour continuer d’UNIR L’EUROPE et d’élargir les vues d’Eur-Ope au long de son Sixième itinéraire citoyen européen. Voici (enfin) son premier message reçu de GRANDE-Bretagne.
800 ANS DE COMBAT POUR LA LIBERTE ET LES DROITS
 
Vous êtes au beau milieu de la  verdoyante campagne anglaise dans le Surrey au bord de la Tamise et là 12 chaises plantées pour 12 jurés chargés d’écrire la première CHARTE DES DROITS le 15 juin 1215. Ces chaises représentent aujourd’hui l’évolution des droits humains : de la lutte contre les totalitarismes, la lutte des femmes pour une complète égalité, les droits de l’enfant, les droits de la planète.
Pour un Strasbourgeois, le lien avec le travail perpétuel de la Convention européenne des Droits de l’Homme est évident, comme pour tout Européen, pour tout Britannique si imbu qu’il soit de sa propre liberté. Ici, 25 baronnies anglaises en présence de l’archevêque de Canterbury ont demandé au Roi Jean de réunir le pays sous une même loi nationale qui ne serait plus soumise à l’arbitraire royal.
 
Paradoxe d’un Churchill qui appelle de ses vœux les Etats-Unis d’Europe et qui au fond n’en veut pas vraiment pour lui Mais cette nécessité et cette vision s’imposent à l’esprit de l’homme qui a lutté pour la « survie » de cette culture et de son peuple au nom des valeurs d’une civilisation commune.
 
A Runnymede, lieu-dit du « national trust », les valeurs de l’EUROPE sont enracinées comme les chênes depuis des générations par les grands défenseurs de la liberté et des droits qui sont passés ici. Tiens, le « barreau » américain est un des gestionnaires du lieu… Donc nous avons encore beaucoup à espérer de cette jeune nation d’outre-Atlantique encore en crise de croissance dans sa propre construction morale et politique.
 
JACQUES, L’EUROPEEN ITINERANT
Le Mémorial de la MAGNA CARTA, cliché d’UNIR L’EUROPE.
Et voici déjà le deuxième message de cet ami européen, itinérant et militant.
HYDE PARK : UNIR L’EUROPE PARLE AUX CITOYENS EUROPEENS BRITANNIQUES
Ici Strasbourg !
Arrivée épique à HYDE PARK, car nous sommes parmi les trois premiers speakers.
Les autres parlent de Dieu et des prophéties, nous parlons de la construction immédiate de l’Europe.
Cependant, nous sommes sur le « green » et nous n’avons pas le « petit escabeau » autorisé à trois marches.
Alors la police montée londonienne vient vers nous et fait une observation, une enquête et une recommandation : se mettre exactement au « speakers corner »… là où on parle au monde!
Repli momentané et réinstallation vers les grilles et l’allée du « speakers corner » où on n’entend ce dimanche que la voix des prophètes pour l’instant. Cet après-midi, les « prêcheurs » seront tous coraniques ou islamistes. Finalement, nous n’aurons eu que la concurrence du ciel, mais notre action à nous est bien terrestre et concerne directement la vie des citoyennes et citoyens à qui nous nous adressons.
« CITOYEN D’EUROPE, JE TE PARLE et, CITOYEN BRITANNIQUE, JE VEUX TON OPINION SUR LES CONSEQUENCES DU BREXIT POUR TA NATION !
Beaucoup d’Allemands, de Néerlandais, de Français, de Belges qui sont déçus et ne comprennent pas.
Et alors les Britanniques dans leur majorité considèrent avec flegme que leur décision a été « stupid »…
ces British ont toujours le même réalisme humoristique envers eux-mêmes, ils sont autocritiques dans l’âme et aussi fatalistes.
Définitif le BREXIT… mais est-ce vraiment différent ?
Oui, maintenant il faut sortir de cette corruption européenne de “Bruxelles », disent les uns.
Non, il faut se battre pour être avec tous les Européens si nous voulons encore exister dans le monde, disent les autres.
Un conservateur dit : Ce drapeau n’a pas de pays et l’autre va à la maison…
ET IL REVIENT AVEC UN GRAND DRAPEAU EUROPEEN et un PARIS MATCH d’AOÛT 1944
avec des photos de DE GAULLE, LECLERC , ROL TANGUY …
Je suis bien sur cette terre de la liberté d’opinion et d’expression, proclamée avec calme et détermination intellectuelle dans un esprit de tolérance. Le message de Strasbourg passe grâce à son ouverture sur les valeurs et les droits, parce qu’il ne parle pas que des institutions européennes, qui sont des « structures administratives coûteuses et éloignées des citoyens » pour les Britanniques.
INCROYABLE journée à HYDE PARK, mais ici trop de « nouvelles religions” envahissantes et pas assez d’humanisme pratique et même  pas assez de nouvelles visions du monde proclamées par des générations plus jeunes…
Jacques
l’EUROPEEN ITINERANT
Mémorial (suite) : souvenir d’une GRANDE charte et petit signe d’un GRAND avenir démocratique, cliché d’UNIR L’EUROPE.

You may also like

Leave a Comment

Your email address will not be published.